De beaux lendemains de Russell Banks

Publié le par emiLie

De-beaux-lendemains.jpg

 Résumé

Ce roman se déroule au fin fond de l'état de New York dans une bourgade du nom de Sam Dent. Le climat y est rude et la vie pas facile. Et l'accident du bus scolaire provoquant la mort d'enfants du village va bouleverser l'ensemble de la communauté. Ces gens ayant souvent perdus tous leurs enfants dans l'accident vont chacun réagir à ce drame de façon différente; chercher à tout pris un responsable pour étancher leur soif de vengeance ou au contraire en se murant dans leur désespoir.

Le lecteur suit le déroulement des évènements à travers les récits de quatre personnages : Dolores Driscoll, la conductrice du bus choquée par ce qui « ne pouvait lui arriver »; Billy Ansel qui a perdu ses deux enfants dans l'accident; Mitchell Stephens avocat new-yorkais qui veut trouver des responsables et Nicole Burnell adolescente qui a perdu l'usage de ses jambes dans l'accident.

 

Tout d'abord j'ai bien aimé le fait que le roman se divise en différents récits des acteurs ou témoins du drame car comme ce sont des personnalités très différentes ils ne ressentent pas l'accident de la même façon en plus ils ne sont pas touchés par celui-ci de la même façon non plus. Dans chaque partie on apprend aussi des bribes de la vie du personnage avant ce drame ce qui permet de mieux comprendre leurs réactions propres mais j'ai aussi trouvé que cela oxygénait le récit; que pendant quelques lignes on s'échappait de l'enfer de cette communauté traumatisée par la perte de ses enfants! Même si la vie antéieure des personnes est étroitement liée aux choix qu'ils feront à la suite de l'accident.

Car la question que pose le roman c'est de savoir comment une communauté peut-elle surmonter la mort de ses enfants, une mort qui revient dans le roman souvent comme « contre-nature » les enfants ne doivent jamais mourir avant les parents. On assiste donc à la douleur des parents mais aussi à celle de cette communauté et c'est cela qui m'a plu et surtout beaucoup touché dans ce roman c'est que l'auteur s'intéresse aux réactions d'un groupe, pas qu'une souffrance individuelle, de montrer la souffrance bien présente de ce village perdu dans les montagnes.

Sinon j'ai ressenti le dénouement comme quelque chose d'assez doux-amer mais toujours intéressant surtout avec la très métaphorique et percutante (c'est le cas de le dire!) course de stock-cars!

Voilà pour finir je dirais que c'étais un très beau roman mais aussi une histoire assez dure à l'image des montagnes qui entourent le village de Sam Dent!

Commenter cet article

pom' 09/04/2009 07:26

je rejoins ton avis.