Hurlebois de Jean-Louis Magnon

Publié le par emiLie

 

 

Hurlebois.jpg

Au coeur des Cévennes, en plein hiver alors que la neige recouvre tout, des enfants vivants avec leurs familles dans les hameaux isolés de Hurlebois et Puylevade sont retrouvés assassinés le crane défonçé par une pierre ou une branche. C'est l'effroi à Hurlebois où tous les parents ont maintenant peur pour leurs enfants. La gendarmerie appelée sur les lieux ne semblent pas non plus être d'une grande aide!

Franck Maréchal écrivain solitaire qui vit dans la région va mettre à profit sa connaissance des gens du pays et son intuition de romancier pour trouver à qui profite la mort de ses enfants.

 

Tout d'abord n'ayant plus rien à lire je suis allée piocher dans la bibliothèque de mes parents et la raison principale qui a fait que mon choix s'est porté sur ce livre c'est le fait que cela se passe aux milieux des montagnes, au coeur de paysages dépeuplés où tout peut se passer, et c'est vraiment une ambiance dans laquelle j'apprécie de rentrer, cela me dépayse complètement (cf. les rivières pourpres, il faudra que je le relise un jour celui-là!).

Donc un résumé de quatrième de couverture plein de promesses; seulement à moitié tenues selon moi. L'histoire a vraiment du mal à démarrer, le premier meurtre n'arrive que vers la page 60 alors que c'est un roman qui n'en compte que 270, et puis le rythme est assez lent et cela casse la lecture, j'ai vraiment mis du temps avant de me laisser porter par les mots de l'auteur mais une fois fait, un régal!

Deuxième bémol, le dénouement qui arrive seulement à la toute fin et que je trouve pas très bien introduit et un peu simple.

Mais j'ai quand même vraiment aimé ce roman car il ne faut pas le prendre pour un roman policier mais un roman autour d'un personnage principal, Maréchal romancier, quinquagénaire, solitaire, un brin cynique, assez pessimiste et détective à ses heures mais qui aime ces paysages de montagnes qui l'entourent. Et dans ce livre c'est vraiment ce personnage qui m'a touché, un vieux sage un peu désabusé qui s'est éloigné de la « vie » pour mieux vivre et qui nous donne son ressenti par petites touches sur le monde d'aujourd'hui et ses excés, j'ai trouvé qu'il pensait et touchait à chaque fois juste.

Commenter cet article

AMANDINE 08/10/2008 19:40

je l'ai vu dans le salon et comme j'aimais bien la couverture t le titre je me suis di je v le lire ms lorque g lu la 4ème de couverture je l'ai reposé