Outside Valentine de Liza Ward

Publié le par emiLie

 

 Outside-Valentine.jpg


Le roman est divisé en trois parties bien distinctes, deux se retrouvent très rapprochées dans le temps mais toutes les trois sont liées.

En 1955 à Lincoln petite ville du Nebraska Caril Ann une adolescente de 14ans va faire la connaissance de Charlie Starkweather un petit voyou, ce sera le coup de foudre fort et violent qui entraînera la mort de 11 personnes innocentes. Quatre ans plus tard Bouchon une adolescente du même âge, mal dans sa peau, délaissée par sa mère rêve dans son coin au destin du couple infernale et imagine son voisin devenu orphelin par leur faute. Enfin en 1991 un quiquagénaire se retrouve envahi par des souvenirs douloureux.


 

Tout d'abord je tiens à préciser que cette histoire est tiré d'un fait divers qui s'est réellement déroulé et qui a personnellement touché la romancière, ces grands-parents ont été tué par Starkweather.


 

Donc tout de suite on peut s'attendre à ce que ce soit une histoire riche en émotions et j'avais un peu peur que cela tombe dans le pathos et bien.... suspence...roulement de tambour... ce n'est pas du tout comme ça que cela c'est passé il est divisé en trois parties cela permet de respirer un peu face à des moments c'est vrai beaucoup plus difficiles à lire. Je pense que la principale qualité de ce roman est qu'il est sans concession mais cela reste toujours très sobre mais c'est vrai que j'ai eu un pincement au coeur face à certaines scènes surtout lorsque Starkweather tue les parents de Caril Ann et sa toute petite soeur, cela m'a vraiment surprise c'est le premier meutre du roman et c'est vraiment brutale, ce n'est pas qu'il y ait plein de détails, non il y en a juste assez pour que cela paraisse tout simplement réel et c'est drolement efficace (surtout lorsque l'on est doté d'une imagination très impressionnable :) ).

Bon c'est vrai que ce n'est pas un roman d'une très grande gaité parce que les deux autres parties du roman -qui se situent toutes deux après la capture du couple et la condamnation à mort de Starkweather retracent les conséquences des meutres du couple dont notamment la vie de Lowell Bowman qui devenu adulte n'a jamais pu se remettre de la mort de ses parents. Lowell qui a épousé Susan, la petite bouchon fasciné par le destin de la jeune Fugate en se demandant si un jour quelqu'un pourra l'aimer!

Aussi tordu que cela puisse paraître je pense qu'un des sujets du roman c'est l'amour, tous les personnages principaux qui sont par ailleurs des personnages complexes avec une vie difficile semblent être à la recherche de l'amour, mais il semble que ce soit d'un amour « sécuritaire », afin de se sentir exister aux yeux de quelqu'un, de pouvoir se prouver que la vie à réellement un sens; surtout que la plupart des personnages sont des adolescentes introverties! Et la question que l'on peut se poser c'est oui être aimé mais à quel point? Et pour essayer de répondre à cette question chose qui ne m'est pas habituelle j'ai ajouté une petite citation du roman : « [...]l'amour pouvait vous propulser hors de votre orbite. On ne pouvait pas contrôler l'attérissage. » p354

Quel diatribe! En fait, en même temps que j'écris cette « petite » note je réalise que ce roman m'a beaucoup touché.

Je ne peux que le recommander, Lisa Ward a reéllement su faire vivre ce petit bout d'histoire en y ajoutant une dimension humaine, et la dimension humaine qui est présentée sur tout ces aspects. Même ce que j'aime c'est qu'il n'y a pas de jugements ni de tentatives d'explications, juste les faits, seulement les faits!

 

 

Commenter cet article