Beloved de Toni Morrison

Publié le par emiLie

Beloved.jpg 

Résumé

" Quelques années après la guerre de Sécession et l'abolition de l'esclavage Sethe ancienne esclave du domaine du Bon Abri vit avec sa fille isolée du monde dans une maison, maison particulière car hantée. Hantée par un petit fantôme qui fait vibrer les murs, laisse les traces de ses petits pieds sur le sol et qui a fait fuir les deux garçons de la maison, fait mourir grand-mère Baby Suggs de tristesse laissant Sethe et sa fille Denver seules dans cette vieille maison. Ce petit fantôme qui surtout ramène incessament Sethe 18ans plus tôt lors du meutre de sa fille. Jusqu'au jour où sur le pas de leur porte les deux femmes se retrouvent face à une troisième, qui semble venue de nul part et qui va changer leurs vies; Beloved!"


 

Commentaire

Ce roman si mes souvenirs sont bons a obtenu le prix Pulitzer dans les années 80 et il traite d'un sujet difficile, important mais aussi très éprouvant l'esclavage. Mais il n'attaque pas directement dans le sujet, l'histoire a lieu après l'abolition de l'esclavage même si le passé prend une place prépondérente dans le présent jusqu'à le ruiner. Ce roman est tiré d'un fait divers une jeune femme noire qui s'était enfuie avec ses enfants de la propriété où elle était esclave assassine sa petite fille de 2 ans pour que son maître ne puisse la reprendre et puisse en faire une esclave à son tour. Ceci c'est l'histoire de Sethe pour cela elle est allée en prison quelques temps avec son nouveau-né de quelques mois puis elle a trouvé du travail, elle vit pour la première fois dans sa propre maison entourée par ses enfants vivants et sa fille morte qui va commencer à se manifester et qui va faire fuir un à un tout le monde jusqu'au jour où Paul D ancien esclave du bon abri arrive ainsi que Beloved jeune fille qui a l'âge qu'aurait eu la fille de Sethe si elle avait vécu.

Tout au long du roman différents points de vues, différentes époques, souffrances, vies se mèlent. Ici tous sont noirs, ont été esclaves, ont soufferts. C'est un roman très complexe, assez difficile à saisir qui c'est vrai pourrait s'apparenter à une tragédie grecque, les personnages semblent ployer sous la fatalité; Sethe jeune mère qui tue son enfant afin que personne d'autre ne puisse la tuer. Dans ce roman la souffrance est écrasante même lorsqu'elle ne se traduit pas par des scènes explicites, ele semble être partout. Les personnages se perdent et toujours essaient de se battre contre ce passé, ce passé qui a un poid énorme sur leurs épaules et qui réellement terrifiant comme Paul D qui parcequ'il a voulu tuer son "maître" est envoyé à Alfred, Massachussetts enchâiné, enfermé dans une boîte au fond de la terre, chacune de leur vie est un petit bout d'une tragédie.

Et le pire c'est après que tout cela soit passé ils n'arrivent pas à vivre sereinement et Beloved arrive à ce moment là, maigre échévelée et telle un symbole au fur à mesure du roman, elle s'incruste dans la vie de Sethe, elle "bouffe" Sethe ; celle-ci en se faisant maltraiter par la jeune fille a l'impression d'expier sa faute, elle maigrit alors qu'au contraire Beloved grossit à vue d'oeil, devient boule.

Ce récit est très métaphorique, remplie de symboles qui désfois je l'avoue j'ai eu du mal à saisir surtout je trouve que ce roman rend mal à l'aise, la souffrance y est réellement écrasante et en même temps on a du mal à la saisir. Et c'est vrai que les personnages par leurs caractères mais aussi par leurs comportements semblent être de vrais figures de Tragédie, écrasés par leurs destinés et en même temps très imposants dans leurs malheurs!

Pour résumer je trouve que c'est un roman assez difficile à aborder autant dans la compréhension que dans  l'émotionelle et pourtant je pense que c'est un livre à ne pas manquer!

Commenter cet article

Nicolas 12/06/2009 17:27

Je n'ai pas apprécié ce roman. Je l'ai trouvé ennuyeux, et l'aspect fantastique m'a assez décontenancé. J'ai donc abandonné cet incontournable.

emiLie 12/06/2009 19:02


J'ai bien aimé mais sans vraiment trouver les clés pour arriver à vraiment tout comprendre et je n'ai pas le courage de le relire.