La famille Lament de George Hagen

Publié le par emiLie

 

traduit par Pierre Furlan

La-famille-Lament.jpg

Résumé

"En Afrique du Sud, dans les années 50, Howard rencontre Julia : lui est chercheur dans les valves ; elle est peintre sur un pont. Très vite, ils se marient ; très vite, elle est enceinte. Le destin des Lament est en marche.

Suite à une série d'aventures rocambolesques, les jeunes parents perdent leur bébé. Mais en gagnent un autre : Will, orphelin au coeur fragile, farouchement attaché à la vie et à ses nouveaux parents.

La famille s'agrandit avec l'arrivée de jumeaux. Et, parce que "les Lament voyagent", comme se plaît à le repéter Howard, toute la maisonnée part à l'aventure, rêvant de paysages somptueux et de découvertes éblouissantes."


 

Commentaire

Comme l'indique le beau petit coeur rouge, j'ai vraiment eu un coup de coeur pour ce livre!

On suit donc une petite famille à travers différents pays à la recherche du toujours mieux, cela commence en ex- Rodhésie du Sud (on est dans les années 50), pays dans lequel Howard et Julie se rencontrent et donc ils vont très vite avoir un enfant, seulement celui-ci va être kidnappé par une autre maman qui le préfère à son propre enfant, un prématuré ; malheureusement celle-ci et le bébé Lament vont mourir dans un accident de voiture avec le père du prématuré, ce dernier se retrouve donc orphelin et il va être adopté - hors procédure par les Lament. Tout cela pour dire que tout le roman se passe comme ça entre drames, imbroglios pas possibles et toujours de l'humour.

Leurs voyages suivent une progression, en réalité un déclin. Au début Howard est un jeune et enthousiaste ingénieur de valves (eh oui!) plein d'avenir et de propositions de travail, ils s'installent donc d'abord au Bahrein où ils font la connaissance d'une certaine bourgeoisie anglaise, ghettoisée (nouveau mot!) dans ses quartiers, étroite d'esprit et remplie d'a priori sur le compte de tous les étrangers, c'est à dire les non-anglais. De toute façon dans chaque pays où ils s'installeront ils devront faire face à cette fermeture d'esprit que ce soit en Angleterre où ils sont des Africains, en Amérique Will le fils se fait traiter de raciste par une fille de sa classe car il vient d'Afrique du Sud, il y a un moment très marquant quand pour la fête nationale Américaine les Lament refusent d'afficher la bannière étoilée ils se font alors totalement bannir par le voisinage surtout quand Julia met L'Union Jack à la place. On ne les laisse pas s'intégrer, non seulement car ils sont étrangers mais parcequ'ils ont des idées non conventionelles et qu'ils essaient de suivre leurs valeurs même si desfois cela semble difficile face à des gens bornés qui se contentent de faire ce que tout le monde fait sans se poser de questions, c'est pour cela aussi que j'ai vraiment trouvé cette famille sympathique.

C'est un roman attachant, les personnages sont très forts ainsi que les actions parfois jusqu'à l'excés car le nombre de drames que va vivre la famille Lament est incroyable. Mais elle continue à avancer toujours à la recherche de quelque chose, du mieux et je pense que c'est par ce mieux que leur histoire peut tous nous toucher en tout cas moi elle m'a touché même si à la fin l'histoire devient vraiment triste quand on se rend compte qu'ils sont enfin surtout Howard toujours à se projetter dans le futur et ils profitent jamais réellement du présent!

Mais vraiment gros coup de coeur, j'ai accroché!

 

Commenter cet article

Malika 23/10/2010 09:05



J'ai également adoré ce roman qui m'a beaucoup rappelé le meilleur de John Irving ! J'ai également lu et adoré son 2eme roman "Les grandes espérances du jeune Bedlam" ...un vrai petit bijou
en forme de clin d'oeil à Dickens, je te le recommande vivement !



emiLie 03/11/2010 22:25



C'est étrange mais en fait je garde un moins bon souvenir de ce roman comparé à mes premières impressions... comme  quoi, par contre la référence à Dickens me convainc même si je n'ai encore
rien lu du grand auteur... ce que je compte bien faire un jour... 



cannibale lectrice 30/07/2009 09:29

J'ai lu ce livre et j'ai bien aimé. C'est très drôle mais aussi parfois triste vu certaines épreuves que doit subir la famille. Sinon dans le genre famille un peu (beaucoup) déjantée, je vous conseille "Toutes les familles sont psychotiques" de Douglas Coupland.

emiLie 30/07/2009 10:57


Bonjour, c'est vrai qu'il y a vraiment des moments très poignants. Je note la référence de l'autre roman, merci.


pom' 04/02/2009 10:43

chouette, il est dans ma PAL

emiLie 09/02/2009 18:51



N'hésites pas à le lire il est vraiment bien ce livre, très marquant!



Florinette 03/02/2009 09:44

Il va falloir que je lise ce livre, car tu n'es pas la première à avoir succombé à son charme ! ;-)

emiLie 03/02/2009 19:54


Oui c'est vraiment un beau roman!