Darling de Jean Teulé

Publié le par emiLie

 

Darling.jpg

"Elle voulait qu'on l'appelle "Darling". Elle y tenait! Pour oublier les coups reçues depuis l'enfance, les rebuffades et les insultes, pour effacer les cicatrices et atténuer la morsure des cauchemars qui la hantent. Elle voulait que les autres entendent, au moins une fois dans leur existence, la voix de toutes les "Darling" du monde. Elle a rencontré Jean Teulé. Il l'a écoutée et lui a écrit ce roman. Un livre unique."


Un livre unique en effet!

Une fois que j'ai eu terminé ce livre, je me suis dit Ouf!! Je pense que c'est un de ces livres qui prend aux tripes, peut-être même trop, jusqu'à avoir l'impression d'avoir une liste descriptive de toutes les horreurs imaginables et inimaginables!

Cependant j'ai bien aimé parceque j'aime bien le style de Jean Teulé (cela fait beaucoup de répétitions de bien là!!), cela se lit très facilement, très vite aussi, c'est un petit livre et on ne peut être que touché par le personnage de Darling alias Catherine, fille de fermiers habitant dans un petit village de la Manche. La première partie du roman tourne autour de la route nationale, cette grande route qui passe juste devant la maison de Catherine, route fantasmée par celle-ci, symbole de l'évasion. Parceque dans sa maison c'est la misère, avec un manque d'affection énorme, dès sa naissance sa mère a décidé qu'elle ne l'aimera pas... C'est donc de l'indifférence, des injures, un manque total de compréhension qui entourent la petite Catherine et c'est très dur à lire, surtout quand sa mère l'insulte, c'est vraiment violent!


Il ne faut pas attendre une fin heureuse, elle n'arrivera pas! Le roman se divise en deux parties, la première l'enfance de Catherine avec ses parents donc déjà assez douloureuse puis ensuite le prince charmant arrive avec son camion et il l'amène réellement cependant ils eurent beaucoup d'enfants mais ne vécurent pas heureux. Le routier qui ne le restera pas longtemps sera encore plus terrible que les parents, un véritable tortionnaire.

Sur la forme ce qui est intéressant c'est le fait que Jean Teulé écrit son roman comme s'il s'agissait d'un témoignage d'une véritable Darling qui raconterait sa vie et qu'il se contenterait seulement de recueillir. 

Pour résumer, un bon livre mais indigeste.

La citation qui se trouve au début du roman me semble assez significative pour clore cette note "Que de misère sur terre, tout ça pour finir en dessous. Ma grand-mère."

Commenter cet article

anjelica 19/05/2009 21:42

Ce livre m'a traumatisé et d'ailleurs je n'ai jamais voulu relire TEULE depuis et pour répondre à ton interrogation même si ce livre n'est pas une biographie, il connait la personne qui lui a inspiré cette terrible histoire.

emiLie 19/05/2009 22:31


Tous les romans de Teulé que j'ai lu sont un peu comme ça, mais j'ai bien aimé Je, François Villon!


Anjelica 21/04/2009 17:09

J'ai lu ce livre il y a quelques années et il m'a traumatisé justement car il est bien écrit.

emiLie 21/04/2009 17:23


Il est vraiment éprouvant!!


sylvie 17/04/2009 16:57

Ben en fait c'est l'histoire de Darling...c'est une histoire vraie, l'auteur a rencontré Darling, ça paraît incroyable mais tout est vrai dans ce livre....

emiLie 17/04/2009 17:03


Oui ça parait incroyable et je pense que je préférerai que l'auteur ait inventé cette histoire!!