La traversée de l'été de Truman Capote

Publié le par emiLie

 


 Roman traduit de l'anglais par Gabrielle Rollin

142 pages 
La-Traversee-de-l-ete.jpgRésumé

« Grady McNeil a dix-sept ans et l'âme passionnée. Alors que ses riches parents vont passer l'été en Europe, elle se retrouve seule dans un New-York vibrant sous la canicule. Délaissant le luxe de la Cinquième avenue, elle tombe amoureuse de Clyde, gardien de parking à Broadway. Ils s'aiment, mais de façon différente. La fierté provocante de Grady et la nonchalance de Clyde vont peu à peu les entraîner vers de dangereux précipices. Cette saison sera toute leur vie. »

 

Commentaire

 C'est par ce livre que je découvre pour la première fois l'oeuvre de Truman Capote, il me semble connaître son nom depuis déjà pas mal de temps sans n'avoir jamais pris le temps de savoir quel était vraiment cet écrivain. Et comme d'habitude, j'avais une vision complètement différente des thèmes que l'on pouvait trouver dans ses romans. Autant vous le dire tout de suite, j'ai été agréablement surprise.

Avant même de parler de l'histoire de Grady et de Clyde, le roman lui-même possède une histoire assez particulière, il semble qu'il soit la première oeuvre écrite par le jeune Truman Capote, manuscrit redécouvert après sa mort dans un grenier.

Ce roman traite donc de la folle passion entre deux êtres que tout opposent, aussi bien au niveau du caractère, de la position sociale ainsi que des centres d'intérêts. Mais c'est surtout leur façon de s'aimer qui différe complètement, ils n'ont pas du tout la même approche de l'amour, de la façon de se comporter face à cela. Une grande partie du roman se focalise et cela dès le départ sur la pensée de Grady, - c'est elle le narrateur principal et le monde dans lequel elle vit, son comportement, ses parents et ses amis. Clyde arrive un peu plus loin dans le roman, vraiment pas au début et le lecteur fait sa connaissance seulement par l'intermédiaire de Grady, dans toute la subjectivité que cela comporte. Clyde nous semble encore plus étranger car le couple passe son temps libre dans le quartier de Grady, son appartement en haut d'un gratte-ciel, le quartier aisé à l'opposé de la vie de Clyde. Durant toute cette première partie du roman, Clyde est resté pour moi « le gardien du parking ». Sensation accentuée par le caractère égocentrique et capricieux de Grady, caractère qui étouffe toute expression des autres personnages.

Et puis à un moment on se retrouve catapulter d'une façon brusque du côté du point de vue de Clyde qui se livre, le personnage devient d'un coup beaucoup plus réel dans toute sa complexité, ses sentiments envers Grady et surtout son attachement à sa soeur Anne, personnage totalement secondaire du roman car elle est morte juste avant le début de l'histoire et pourtant, elle m'a beaucoup touché, j'ai eu l'impression que sa présence se fait sentir tout au long du roman, le petit poudrier au début, son histoire ensuite.

Plus l'été passe, plus leurs sentiments évoluent, se densifient, se complexifient. J'ai vraiment apprécié le lien entre les éléments naturels et les sentiments. Une passion ne semble pouvoir se vivre qu'en et que le temps d'un été. J'ai vraiment aimé la fin qui clôt de façon totalement adéquate et dramatique le roman.

Truman Capote possède un style très précis, le vocabulaire est riche, sans être compliquer. Un premier roman que beaucoup disent inachevé, chose que je n'ai pas ressenti même si il est vrai que ce roman est trop court pour que l'on s'ancre véritablement dans l'histoire.

Je suis très contente d'avoir fait la connaissance de ce grand écrivain, je pense essayer de lire prochainement De sang-froid car il a une façon de raconter les choses qui me plait beaucoup et j'ai envie de m'essayer à une de ses oeuvres « majeures ».


Merci à l'équipe du Blog-o-book et aux éditions du Livre de Poche pour cette découverte.

 

Edit de dernière minute et petit beug (je ne sais même si cela s'écrit comme ça!), je viens d'envoyer les commentaires de Marie et Manu à la corbeille, sans le faire exprès, bien sur, et malheureusement, je n'arrive pas à les récupérer!!  :)

Commenter cet article

Restling 30/05/2009 15:12

Je en connais pas encore Truman Capote et j'avais envie de découvrir cet auteur moi aussi. Par contre, je ne savais pas si je devais commencer par celui-ci ou par De sang froid... Vu ton avis, je vais tenter celui-ci.

emiLie 30/05/2009 18:45


En plus comme il est assez court même si tu n'aimes pas ce n'est pas très grave! :)


line 14/05/2009 09:03

je ne connaissais pas cet auteur.  et cet article me donne envie de le decouvrir.bonne journée.

line 14/05/2009 08:25

Je ne connaissais pas cet auteur, cet  article me donne bien envie de le decouvrir.bonne journée

emiLie 14/05/2009 11:42


Je te conseille cette lecture! bonne journée aussi!


Lilibook 13/05/2009 14:48

Je dois bien avouer que moi aussi je n'ai jamais lu un seul livre de T. Capote. Un tort certainement car ton billet est très élogieux sur ce livre. 

emiLie 13/05/2009 16:11



Je me sens moins seule, tout d'un coup :) et c'est un bon roman!



Florinette 13/05/2009 10:29

Il faudrait qu'un jour je me décide à découvrir cet auteur et ce livre me paraît très bien pour commencer ! ;-)

emiLie 13/05/2009 12:39


Oui, il est très court donc même si on aime pas ce n'est pas très grave!