Le poids des secrets de Aki Shimazaki

Publié le par emiLie


Tome 1 Tsubaki

114 pages - Babel

  Tsubaki.jpg

Résumé «  Dans une lettre laissée à sa fille après sa mort, Yukiko, une survivante de la bombe atomique, évoque les épisodes de son enfance et de son adolescence auprès de ses parents, d'abord à Tokyo puis à Nagasaki. Elle reconstitue le puzzle d'une vie familiale marquée par les mensonges d'un père qui l'ont poussée à comettre un meurtre. »

 

Commentaire

Ce très court roman a su me toucher d'emblée par sa délicatesse, Tsubaki en Japonais cela signifie Camélia, Camélias que l'on retrouve dans le roman. Ce roman est le premier tome de la pentalogie Le poids des secrets. L'héroïne Yukiko vient de mourir, elle a toujours été une épouse respectable et silencieuse. Veuve, c'est seulement lorsqu'elle sent la mort venir qu'elle décide de commencer à raconter son enfance et son adolescence Japonaise durant la seconde guerre mondiale. Enfance lourde de secrets et de culpabilité.

 

 

 

 

 

 

Tome 2 Hamaguri

112 pages – Babel

 

Hamaguri.jpg
C'est la suite diecte de Tsubaki, en Japonais cela signifie palourde japonaise, ce coquillage joue un rôle important dans le déroulement de l'histoire.

 Résumé « Deux petits enfants de Tokyo, Yukio et Yukiko, scellent un pacte de fidélité en inscrivant leurs noms à l'intérieur d'une palourde, comme un serment d'amour éternel. Devenus adolescents, ils se retrouvent à Nagasaki sans se reconnaître ; les sentiments qui les habitent désormais, qui les troublent profondément, leur seraient-ils interdits? Aux dernières heures de sa vie, la mère de Yukio cherchera à ouvrir les yeux de son fils en lui remettant ce coquillage sorti du tiroir de l'oubli. »


Commentaire

J'ai retrouvé la poésie et la délicatesse que j'avais apprécié dans le premier tome. C'est une histoire toute en douceur, même si les évènements vécus par les personnages sont difficiles. Ce sont des romans très courts et je les ais vraiment lu trop vite. Cela ne remet pas en cause la qualité de l'écriture de l'auteur. C'est une écriture fine, les émotions nous sont rapportées de façon à nous toucher.
Je pense lire la suite très prochainement.

Publié dans Littérature Japonaise

Commenter cet article

Leiloona 04/07/2009 23:50

Rien que pour la première couverture, je crois que je lirai ce roman ! Superbe !

emiLie 05/07/2009 17:39



Les couvertures sont très bien choisies.



Manu 04/07/2009 09:30

Ca fait un moment qu'ils sont dans ma LAL ceux-là !

emiLie 04/07/2009 17:07


Je t'encourage à les lire. ;)


Ys 02/07/2009 21:46

Ouh la la, tout ça est bien trop japonais pour moi !

Edelwe 01/07/2009 13:54

C'est très très tentant!

pom' 01/07/2009 09:39

ces petits romans sont très riches

emiLie 01/07/2009 13:26


Je suis totalement d'accord avec toi.