Les tribulations d'une caissière d'Anna Sam

Publié le par emiLie

 

 

185 pages - Le Livre de Poche

 Les-tribulations-d-une-caissiere.jpg

J'ai acheté ce court roman dans un élan de spontanéité. J'étais dans un supermarché (oui!), je suis tombée sur ce bouquin par hasard et comme j'avais du temps à attendre et pas de livres dans mon sac, je l'ai acheté sur un coup de tête. Le passage en caisse de mon achat m'a valu un sourire de la caissière qui était justement en train de remettre le client suivant à sa place, client qui elle a bien du le reconnaître après, n'était pas en tort. (cela arrive parfois )


Pour en revenir à ce roman, je pense que comme moi beaucoup de monde a entendu parler de Anna Sam, cette caissière sur-diplômée qui décida un jour de ras le bol de créer un blog. Bien lui en pris car elle rencontre depuis un franc succès avec ses chroniques. Je n'ai pas connu son blog mais j'ai vu Anna Sam dans de nombreuses émissions lors de la parution de son livre.

Par contre j'avais lu beaucoup d'avis négatifs tout au plus mitigés sur son oeuvre.

 

Alors j'ai lu, pendant une centaine de pages car il est très court, les chapitres font deux ou trois pages, les titres de ses chapitres sont tout comme des titres d'articles sur un blog. Courts, accrocheurs, ils résument en moins de 10 mots le chapitre proposé, par exemple « Les clients saouls ». Le seul problème c'est qu'à la fin cela fait un peu catalogue.

Je n'ai pas un avis entièrement négatif, mais très, très mitigé sur ce livre.

J'ai décidé de ne pas le voir comme un roman, c'est vrai que cela me fait mal de le classer dans ma catégorie littérature française. Le contenu du livre me semble être seulement un copier-coller du contenu du blog, je ne sais pas si j'ai raison (je ne connais pas le blog) mais en tout cas la forme est inexistante. Et passées les 30 premières pages cela devient vraiment dérangeant et lassant.

Ensuite le contenu est assez instructif, on voit la bêtise humaine avec ses aspects les plus nets et les plus gros. Et même si au début c'est marrant à la fin cela devient assez déprimant car la plupart des chapitres ne traitent que de points négatifs de ce métier et des mauvaises rencontres avec les clients et on se retrouve avec un gros catalogue du pire, du pire. C'est instructif mais un peu lourd à la fin.

Tout ce roman part d'une bonne intention, il permet de réaliser la difficulté et la précarité du travail d'hôtesse de caisse.

J'aurai aimé que l'auteur aille plus loin, qu'elle creuse son idée pour en faire un livre documenté et avec un peu de style. Là c'est très plat.

A la fin de mon livre de poche se trouve une publicité pour son prochain roman qui a pour nom « Conseils d'amie à la clientèle », je vous laisse deviner le thème, si cela ne s'appelle pas surfer sur la vague...

L'avis de
Celsmoon et de Ankya

Commenter cet article

Restling 21/07/2009 13:32

Ah zut alors ! Je l'ai acheté hier sur un coup de tête. Bon il ne me reste qu'à le lire "en pointillés", une anecdote de temps en temps.

emiLie 21/07/2009 13:33


Bon je te rassure cela se lit assez facilement, moi aussi je l'avais acheté sur un coup de tête!


dasola 18/07/2009 12:05

Bonjour, j'ai aussi acheté cette semaine et lu en 2 heures ce court récit (ce n'est pas vraiment un roman). J'ai trouvé que cela était trop anecdotique. Et plus grave, je m'attendais au moins à sourire et bien pas du tout. Cela manque d'humour et c'est répétitif. D'ailleurs, elle n'explique pas pourquoi elle est restée caissière 8 ans (malgré ses diplômes). Je veux bien croire que les temps sont durs, mais quand même et puis à la fin, pourquoi démissionner? Je pense qu'il y a une vraie étude sociologique à faire sur ce sujet à l'heure où petit à petit, les grandes surfaces remplacent les caissières (pardon les hôtesses de caisse) par des machines. Bonne journée.

emiLie 18/07/2009 14:09


Je suis totalement d'accord avec toi, ce livre n'est pas un roman mais un assemblage d'anecdotes, elle aurait dû essayer d'aller plus loin, il y a des choses intéressantes à dire sur ce sujet.
Je crois qu'elle a l'équivalent d'un Master, c'est à dire au moins bac+5 et cela me semble bizarre qu'elle n'ait pas réussi à trouver du travail et cela me fait un peu peur car je suis en Licence
et je pense et j'espère ne pas travailler comme "hôtesse de caisse" une fois obtenu mon Master Pro. ;)


Lilibook 15/07/2009 17:24

Pour ma part, je ne l'ai pas encore lu mais je préfère me plonger dans l'adaptation BD.

emiLie 15/07/2009 20:05


Je ne sais pas, l'adaptation BD me tente encore moins. 


Leiloona 15/07/2009 10:21

Mouais, je crois qu'à force de lire des avis mitigés ou négatifs, je vais me détourner complètement de ce livre. Pas vraiment envie si tout est plat.

emiLie 15/07/2009 15:20


Vraiment, je trouve qu'il n'apporte rien. Et là je trouve que j'ai un avis assez tranché mais juste :) .


rubrique en vrac 14/07/2009 18:39

Si tu veux voir le blog, il est dans nos favoris (anna sam caissière no fututr), mais j'ai le même avis que toi sur le blog, enfin ton avis sur le livre et mon avis sur le blog (enfin tu comprends), je n'ai pas lu le livre, mais j'ai vu le blog, il y a des bons moments et des moins bons, mais cela reste sympa dans l'ensemble. J'espère rester compréhensible...

emiLie 15/07/2009 15:19


Bonjour, oui je comprend ce que tu veux dire et tu me surprends car je pensais que le blog serait plus sympa que le roman, j'irai voir cela quand internet aura décidé de marcher convenablement...
:)