Arthur et George de Julian Barnes

Publié le par emiLie

 

552 pages - Mercure de France ou Folio

traduit par Jean-Pierre Aoustin

  Arthur-et-George.jpg

Croisé il y a quelques mois sur le blog de Florinette,  après avoir noté vite fait la référence de ce roman je l'oublie dans un coin de mon carnet jusqu'à ce qu'il se présente à moi durant un de mes périples à la bibliothèque municipale.


Projet très ambitieux, voilà qu'elles furent mes premières impressions après avoir débuté ma lecture. Mr Barnes se propose de nous fournir une biographie de Sir Arthur Conan Doyle mais afin de nous éviter tout ennui, celle-ci prend la forme d'un roman dans le pur style des romans anglais du XIXème siècle.

Nous suivons donc en parallèle les débuts retentissants de celui qui deviendra Sir Arthur Conan Doyle mais aussi ceux, moins bruyants d'un fils de pasteur d'origine Indienne, George Edalji. Dès les premiers chapitres, Barnes met en évidence les différences de caractère, d'éducation des deux personnages. La rencontre que j'attendais tant entre les deux aura lieu seulement une fois le roman bien entamé, avant cela ils mènent des vies totalement différentes et sont à mille lieux de se rencontrer jusqu'au jour où Georges vient demander de l'aide à Conan Doyle, de l'aide pour prouver qu'il a été injustement reconnu coupable de sévices envers des animaux.

J'ai beaucoup apprécié le style de Julian Barnes, les mots sont bien pesés et choisis, son écriture rappelle celle des grands écrivains anglais (E.M. Forter,...). On peut deviner qu'il a passé pas mal de temps à se documenter, mais c'est ce qui rend le roman vivant, tous ces petits détails que l'on pourrait croire inventer. J'ai vraiment cru au début que le personnage principal était Edalji mais même si il prend beaucoup de place il permet surtout de mettre en lumière des pans méconnus de la vie de Conan Doyle. Pour tout vous dire à part son célèbre chien et son non moins célèbre détective, je ne connaissais rien de ce romancier, chose réparée avec ce roman qui aborde sous différents angles la vie de ce touche à tout.


Ce roman est assez conséquent, presque 600 pages et j'avoue qu'à la fin j'avais les yeux qui piquaient un peu mais même si le rythme n'est pas haletant, je me suis laissée prendre au jeu.
 Je vous le conseille si vous aimez la littérature anglaise et les biographies remaniées.

Le billet d'
Allie.

Publié dans Littérature Anglaise

Commenter cet article

Theoma 25/08/2009 14:36

Vu chez Florinette également. Il attend son tour...

emiLie 25/08/2009 21:39


Il est pas mal mais assez long, il faut avoir du temps devant soi.


line 24/08/2009 09:23

il me semble  interressant,   je note ce livre.

emiLie 24/08/2009 10:55


Très riche et très documenté.


Alex-Mot-à-Mots 13/08/2009 09:05

J'avais beaucoup apprécié ce livre aussi...

Nanne 01/08/2009 20:54

J'ai ce roman de Julian Barnes qui m'attend sagement dans mon énorme PAL ... Mais avec le nombre de pages, je vais encore attendre un peu avant de commencer cette biographie romancée d'un auteur que j'apprécie particulièrement ! Surtout que j'aime la littérature britannique ...

emiLie 01/08/2009 21:24


Je ne connaissais pas du tout Julian Barnes avant de commencer ma lecture, j'ai vu qu'il avait écrit "le perroquet de Flaubert", titre qui m'intrigue beaucoup.


Leiloona 31/07/2009 14:43

Je connais trop peu Conan Doyle pour m'intéresser à ce livre. Je passe mon tour !

emiLie 31/07/2009 14:50


Je ne le connaissais pas trop moi non plus mais ce roman est divertissant et j'ai aimé dont il présente Conan Doyle, les séances de spiritisme, l'affection pour sa mère.