Du bout des doigts de Sarah Waters

Publié le par emiLie


10-18 - 750 pages

traduit par Erika Abrams

 

Du-bout-des-doigts.jpg

Ce roman a été apperçu de très nombreuses fois dans le petit univers de la blogosphère littéraire. Je cède enfin à ses appels incessants et je me plonge dans sa lecture.


Plonger est le mot car Sarah Waters nous propose une immersion dans le monde des voleurs du quartier du Borrough, Londres.

Magouilleurs à la petite semaine au fond d'une sombre ruelle, vivent Mr Ibbs, Mme Sucksby gardienne d'enfant, John Vroom petite frappe, Dainty voleuse et Sue la protégée de Mme S. Tous font tranquillement leurs petites affaires quand Gentleman un élégant gredin vient proposer à Sue de faire le coup du siècle. L'affaire est classique, Sue devenue femme de chambre auprès d'une noble orpheline au fin fond d'un manoir anglais devra persuader la jeune femme Maud d'épouser Gentleman alias Richard Rivers. Celui-ci pourra ainsi s'accaparer l'héritage de la jeune fille.


Ce roman c'est 750 pages de plaisir littéraire, j'ai vraiment adoré ma lecture.

 

Sarah Waters est un écrivain "machiavélique" qui nous entraîne dans des retournements de situations plus surprenants les uns que les autres. Et c'est vraiment ce que j'attend d'un livre, être surprise, être tellement suspendue à l'intrigue que je ne lâche le roman qu'avec difficultés pour aller me coucher et pourtant lorsqu'il ne reste qu'une cinquantaine de pages à lire, je ralentis alors mon rythme de lecture pour profiter au maximum des dernières pages.

« Du bout des doigts » répond à tout cela. Les personnages complexes, nous sont décrits avec beaucoup de talents. Ici pas de grossière séparation entre les gentils et méchants, mais le reflet de ce que pouvait être la vie de personnes vivant dans l'Angleterre de l'année 1844 avec toute la violence et l'injustice qui pouvait y avoir.
J'ai aimé le personnage de Sue, la petite voleuse illettrée, en faire l'un des personnages principaux a été pour moi un choix très judicieux de l'auteur qui a su en faire un personnage très attachant.

Il m'est difficile de trouver les mots pour vous montrer combien j'ai trouver ce roman superbe. On y retrouve tous les ingrédients pour en faire quelque chose de détonnant, des milieux mystérieux, le quartier des voleurs et le manoir de Briar, une intrigue qui nous tient tout du long, des personnages intéressants voir inquiétants et une magnifique histoire d'amour.

Je ne saurai vous dire qu'une chose; lisez ce roman.

 

 

Publié dans Littérature Anglaise

Commenter cet article

Mariiine 21/12/2009 20:47



Ce livre a l'air génial !!!



emiLie 23/12/2009 15:48



Il est totalement génial, un de mes coups de coeur de cette année.



pom' 03/10/2009 17:42


c'est le plus vieux roman de ma PAL, je l'ai depuis 3 ans , il faut que je le lise enfin!


emiLie 03/10/2009 20:16


Trois ans, cela commence à faire pas mal de temps, je te conseille de vite le dépoussierer je pense pas que tu le regretteras.


Sofy 27/09/2009 20:06


un billet qui me donne une réelle envie de le lire , meme si c'est un " pavet" il semble fort plaisant


emiLie 02/10/2009 21:03


Un pavé très plaisant en effet.


Alex-Mot-a-Mots 25/09/2009 13:45


Devant ton imperatif, je le rajoute à ma LAL.


emiLie 25/09/2009 17:52



Cool!



Reka 22/09/2009 21:47


Je suis très intéressée aussi ! Merci pour cette note, c'est extrêmement tentant ! ;)


emiLie 25/09/2009 17:51