Ailleurs de Julia Leigh

Publié le par emiLie

 

Points - 104 pages

Traduit par Jean Guiloineau

 

*****

 

Ailleurs

Olivia rentre chez elle, par la porte du jardin, à demie camouflée sous les ronces.

Elle rentre le bras dans le plâtre, suivie de deux enfants, ses enfants. Un petit garçon âgé de 9 ans et une petite fille de 6 ans qui ne se sépare jamais de sa poupée. Pour les accueillir, il y a Ida, la gouvernante et puis la mère d'Olivia, une vieille dame âgée.

Aucune d'entre elles ne commentent cette arrivée inopinée comme si Olivia était partie il y a peu de temps de la maison familiale.

  

Puis Marcus, le frère d'Olivia, arrive avec sa femme Sophie. Celle-ci porte encore le bracelet de la maternité et dans ses bras repose Alice, leur fille mort-née.

Olivia et Marcus se retrouvent sans émotion apparente et pourtant à lui seul elle dit, "Il m'a assassiné.".

  

Dans la grande propriété familiale, quelque part en France, se déroule les drames d'une famille. Tout en murmures, dans cette grande maison isolée, se joue la vie, sa tristesse, et ses deuils.

  

Dans ce roman, rien n'est dit, rien ne se dit.

 

L'ambiance est là, pesante. 

 

Les personnages semblent glisser à travers leur vie, comme ils évoluent à travers les pièces de la grande maison.

 

Cette apparente légèreté n'empêche pas la souffrance d'apparaitre, aigue, tenace.

La vie a été et est difficile pour Olivia dont le dos est recouvert de bleus, pour Sophie qui ne peut pas se séparer de son enfant tant rêvée, de Marcus qui est débousselé et des enfants propulsés dans un monde inconnu.

 

Le roman véhicule une sorte d'esthétisme glacé, à travers les décors, les personnages mais au moment où l'on croit atteindre le détachement le plus complet, surgit une étincelle de vie qui pousse les personnages vers l'avant, leur redonnant un visage plus humain. Et c'est dans ce balancement que le roman trouve sa force et touche le lecteur.

 

Une étonnante découverte, un roman surprenant, à lire.

 

Les billets de Sylvie, Katell, Cathe, Lilly, Lily, Bellsahi, ClaraYv...

Commenter cet article

Al3x 20/07/2010 10:55



J'aime ce genre de livre où l'atmosphère pesante rend les personnages encore plus touchant.


Je me le note ;-)



emiLie 24/07/2010 21:00



C'est en effet un livre très original, presque déstabilisant.



Lou 04/07/2010 20:10



Je me souviens bien des passages concernant l'enfant, et même de pas mal de passages finalement après un an de lecture. Un livre surprenant mais qui m'a beaucou plu, même si ça fait longtemps que
j'en ai parlé.



emiLie 06/07/2010 22:33



C'est aussi un livre qui m'a surprise et qui m'a plu. C'est plutôt un bon signe si tu t'en souviens bien, un an après.



Restling 29/06/2010 14:11



Je l'ai noté à plusieurs reprises mais je ne l'ai toujours pas lu... Il va falloir très vite rattraper ça !



emiLie 04/07/2010 20:53



Oui en plus il est très court donc il ne te prendra pas trop de ton temps.



Yv 28/06/2010 18:09



J'ai bien aimé ce roman, même si à la fin, je ne savais pas vraiment quoi en penser



emiLie 03/07/2010 22:20



Je pense que c'est tout au long du roman que je ne savais pas trop quoi en penser



bene 28/06/2010 17:55



Terrible et magnifique à la fois!



emiLie 03/07/2010 22:19



Tu as trouvé les mots justes.