Anne... La maison aux Pignons verts de Lucy Maud Montgomery

Publié le par emiLie

 

Lucy Maud Montgomery est une célèbre auteure canadienne, du début du siècle dernier, elle a écrit essentiellement des livres pour la jeunesse.

 

La série Anne avec ce premier tome, "Anne of Green Gables" en Anglais est le roman qui l'a fait connaitre dans le monde entier.

 

La série à proprement parlée, est constituée de 8 tomes plus (1).

 

 

 

Anne... La maison aux pignons verts lmm

Anne d'Avonlea

Anne quitte son île

Anne au domaine des Peupliers

Anne dans sa maison de rêve

Anne d'Ingleside

La vallée Arc-en-Ciel

Anne... Rilla d'Ingleside

(The Blythes are quoted)

 

 +

Les chroniques d'Avonlea, tome1
Les chroniques d'Avonlea, tome2

 

 


France Loisirs - 600 pages

Traduit par Hélène Rioux


*****

 

Anne-La-Maison-aux-pignons-verts-T01.jpg


Le froid arrive, l’hiver débute, nous incitant tous à rester chez nous, un bon livre à la main au coin du feu, quant on a la chance d’avoir une cheminée.

Cette période m’a donné envie de me replonger dans une lecture de mon enfance et qui a su marquer mon histoire de lectrice, j’ai donc décidé de vous présenter ce livre qui me tient spécialement à cœur.

C’est avec plaisir que je vais vous parler de ce roman.

Anne a 11 ans, les cheveux roux, une imagination à toute épreuve, imagination qui lui permet de supporter la solitude, solitude d’une enfant avide de tendresse, trop tôt orpheline, que l’on a utilisé sans jamais vraiment aimer. Nous sommes à la fin du XIXème siècle, au Canada, sur l’île du Prince-Edouard et Anne attend sur un quai de gare, la nouvelle famille qu’on lui a promise lorsqu’elle était à l’orphelinat. Pendant ce temps, Matthew Cuthbert après avoir attelé la jument alezane se dirige vers la gare, lui et sa sœur Marilla, tous deux célibataires et prenant de l’âge ont décidé d’adopter un garçon pour aider à la maison aux pignons verts. La surprise fut grande pour Matthew lorsqu’à la place du garçon, il découvrit ce petit bout de femme, à la langue bien pendue. L’histoire d’Anne commence réellement sur ce quai de gare, dans ce premier tome, Lucy Maud Montgomery nous raconte la vie de celle-ci de 11 à 16 ans. Son évolution, la découverte de gens aimants, d’un vrai foyer, d’âmes sœurs et surtout ses incroyables bêtises.


J’ai du lire ce roman au moins cinq fois, depuis l’âge de 10 ans, en fait avant je le lisais une fois par an au moins et puis là cela commençait à faire pas mal de temps que je ne l’avais pas lu. J’ai grandi, enfin je crois que l’on peut dire vieillir maintenant…bref, j’avais une seule peur être déçue, que le charme soit rompue, eh bien non, j’ai lu ces quelques 600 pages en une journée et je trépigne pour lire la suite mais je me contiens.

J’ai encore une fois succombé au charme de ce merveilleux roman qui soit dit en passant outrepasse de loin, le terme si réducteur de lecture jeunesse, ma mission sera alors de vous donner envie de lire ce roman.

Une de mes peurs les importantes était que ce roman soit vieillot car il a quant même été écrit au début du Xxième et bien je lui ai presque trouvé une modernité si ce n’est une certaine intemporalité. Anne c'est le symbole d’une femme relativement émancipée, image qui prendra plus d’ampleur dans les livres précédents mais il n’empêche que tout au long de ce roman elle porte intérêts à des choses qui je pense n’était pas communes à son époque, surtout pour des filles vivants à la campagne. Il me semble que c’est assez osé pour l’auteur de faire de son personnage principal soit une petite orpheline, au physique atypique, à l’esprit délié face à des habitants somme toute assez bornés, je vous renvoie à l’épisode de la confrontation de Anne avec Mme Lynde ainsi qu’à celui du vin de groseille.


Mais surtout ce qui transparait dans ce roman, c’est l’amour, pas l’amour avec un grand A, non un amour présent partout, dans les relations aux autres, dans la façon de faire, de voir les choses. Je me rend compte à quel point je me suis attachée à Marilla, personne revêche au départ qui au contact de Anne, s’attendrit. Et ces petits moments d’humanité, sans niaiseries aucune, cela fait chaud au cœur.

Et puis bien sur, il y a le personnage de Anne, une Anne à laquelle je pense chaque lectrice se reconnait un peu, une Anne volubile, à l’imagination débordante, trop parfois mais une Anne terriblement attachante. Une Anne que l’on voit grandir, que l’on voit évoluer, à la fin du roman, je me suis dit, ah mais c’est vrai, elle parle moins.



Des bonnes raisons pour lire ce roman


1- La scène dans laquelle Anne, à l’école d’Avonlea fend son ardoise sur la tête de Gilbert Blythe, le héros masculin du roman

2- La scène avec la barque qui coule et le jeu avec Elaine la belle au teint de Lys

3- Le lac aux miroirs

4- Le chemin des Amoureux

5- Les toutes dernières pages
6- Gilbert Blythe

7- ...

J’arrête de parler,  je reconnais que ce billet est pour une bonne part un billet égocentrique, je me suis fait plaisir en l’écrivant et surtout en relisant le livre, il n’empêche que j’aimerai tout de même qu’il interpelle certains lecteurs car
c’est vraiment un super roman, avis hautement partial.


Ma lecture de la suite des aventures d’Anne est prévue pour le moi prochain, je vais essayer de publier un livre par mois.


Encore un petit mot au sujet de la traduction, je me demande si une personne de l’âge de Marilla vers les années 1860 peut vraiment utiliser le mot «vannée».

 

Commenter cet article

Noda 25/11/2013 10:10


J'ai commencé cette saga il y a peu et j'ai déjà énormément apprécié les deux premiers volumes, je compte m' y remettre bientôt.

Evy 16/01/2011 09:59



J'adore Anne également ! Je l'ai découverte cette année et ce fut un coup de coeur absolu !



Kkuete 05/07/2010 10:55



Coucou,


je suis tombée par hasard sur ton blog et moi aussi je suis une grande fan d'Anne; J'avais adoré ces livres quand j'étais au collège et là j'ai eu envie de les relire (pour la millième fois).
C'est toujours un plaisir et le monde d'Anne est tellement beau et poétique que ça me fait regretter de ne pas être née à cette époque! Dans la saga mes préférés sont les 5 premiers tomes, après
je trouve qu'on s'éloigne trop du personnage d'Anne et le dernier est trop triste avec l'arrivée de la guerre et je trouve que ça gâche un peu la saga.



emiLie 06/07/2010 22:37



Je suis contente de savoir que tu aimes aussi cette série. Je l'ai découverte quand j'étais en primaire et depuis je ne l'ai plus lâché. Je suis en ce moment même en train de me procurer
tous les romans de lucy maud montgomery.


Par contre mon préféré de la série Anne est Rilla of Inlgeside même si je reconnais que c'est assez triste de voir vieillir Anne, surtout que l'auteur lui accorde moins d'importance.



Plume 20/04/2010 19:47



Grande découverte.. j'ai vu la série tv sur m6 quand j'étais plus jeune (vue et revue en fait), mais je ne savais pas du tout qu'il y avait eu un livre au départ. Je
vais tenter de me procurer ça via la médiathèque ^^ Merci :)



emiLie 21/04/2010 13:55



Et oui et je ne peux que te conseiller cette lecture, un de mes livres préférés.



jeny 17/01/2010 20:20



Ton billet, m'a plongé dans la nostalgie de la lecture de livre dans mon enfance... J'avais oublié son existence... Je viens de me rattraper car je l'ai commandé via internet à l'instant!
Merci



emiLie 19/01/2010 17:55


Je suis contente... C'est toujours bien de savoir que de nombreuses personnes lisent ou vont lire la série des "Anne".