Elégie pour Laviolette de Pierre Magnan

Publié le par emiLie

 

 

 

 

 

 

Robert Laffont - 263 pages

 

*****

 

 Livre lu grâce à l'opération Masse Critique organisée par Babelio et grâce aux éditions Robert Laffont.

 

 

Elégie pour Laviolette

Rétabli après une spectaculaire tentative de suicide le commissaire Laviolette est muté à Gap, pas de veine pour ce dernier qui aurait préférer couler une préretraite tranquille. Alors qu’elle n’est pas sa stupeur quand il apprend que son pire ennemi, le juge Chabrand est lui aussi muté à Gap et qu’ils vont devoir travailler ensemble pour résoudre le mystère qui entoure la mort soudaine d’un vieil homme aisé alors que celui-ci venait justement de se marier avec une mystérieuse arriviste, délaissant pour cela sa maitresse. Tout se complique quand apparait un village perdu dans les collines qui a un mystérieux cimetière, une nouvelle mort et une histoire de tontine.

 

Je ne connaissais ce fameux commissaire Laviolette que de réputation, ... les livres de la bibliothèque familiale et les diffusions de France 3 avec Victor Lanoux y sont pour quelque chose.

 

C’est un personnage pour le moins original ce commissaire, Modeste de son prénom, il vit dans une sorte de dimension parallèle à la notre, s’exprimant dans une langue ensoleillée qui fait cohabiter les mots tels que "préposé à la poste" et "boursicoteur". Malgré ses cheveux blancs et la lenteur de ses pas c’est un charmeur.

  

De son charme le lecteur en aura besoin. Les références au roman Le chant du monde de Giono auront aussi aidé à sauver ce roman qui m’a semblé décousu et d’une lenteur infernale.

 

J’ai loupé ma rencontre avec le si fameux commissaire Laviolette!

 

 

Commenter cet article

clovis simard 24/10/2012 00:56


Voir Blog(fermaton.over-blog.com)No.23. - THÉORÈME GOMERY. - La loi de la Corruption.

La plume et la page 31/05/2010 18:25



J'ai vu une partie du téléfilm diffusé la semaine dernière et c'était pas mal... Les romans me tentent bien.



emiLie 01/06/2010 19:01



Ne commmence peut-être pas par celui-ci, toute façon il y écrit pleins d'autres romans. Je te conseille "La maison assassinée"



Cartel 29/05/2010 17:56



C'est très dommage de faire connaissance avec Magnan par un mauvais ouvrage.  Ses romans ne sont pas tous excellents; les intrigues sont quelquefois trop compliquées et le récit trop lent.
Mais essayez " Laure du bout du monde ". Il est malheureusement possible que l'âge accentue les défauts de l'auteur.


J-L C.


 



emiLie 01/06/2010 18:57



En fait je ne l'ai pas mentionné dans mon billet mais de cet auteur j'avais lu "La maison assassinée", j'avais apprécié cette lecture et c'est pour cela que j'ai choisi e lire "Elégie pour
Laviolette".


Je garde en mémoire "Laure au bout du monde", j'en ai déjà entendu du bien sur les autres blogs et cela me permettra de découvrir un peu mieux cet auteur!


 



Lilibook 29/05/2010 17:05



Je l'ai reçu aussi par Babelio, et je suis en train de le lire. Et comme toi, je ressens une certaine lenteur..... j'ai même du coup entamé une autre lecture en parallèle...



emiLie 01/06/2010 18:54



Donc je ne suis pas la seule... ça me rassure! J'attends ton billet avec impatience ;-)