Fugue d'Anne Delaflotte Medehevi

Publié le par emiLie

 

Gaïa - 360 pages

 

*****

 

J'ai lu ce livre grâce à l'opération Masse critique de Babelio ainsi qu'aux éditions Gaïa!

 

Fugue-copie-1

Clothilde vit dans un tout petit village, Levayze qui s'étire à l'ombre d'une abbaye. La jeune femme mène une vie heureuse entourée de ses quatre enfants et de son mari, pilote de ligne qui revient à la maison tous les trois jours et demi. Entre sa famille, ses amis, sa maison et la musique qu'elle écoute du matin au soir, la jeune femme a su trouvé un bel équilibre.

  

Quand commence le roman, nous sommes début Septembre et c'est le jour de la rentrée des classes. Un jour important pour Clothilde car les jumeaux, ses enfants les plus jeunes font leur premier rentrée scolaire. La période où il fallait qu'elle s'occupe continuellement d'enfants en bas âge est terminée, Clothilde commence à penser à ce qu'elle pourrait faire maintenant, trouver un travail, un travail en rapport avec la musique peut-être, avec le chant...

 

Dans la vie comme dans les romans rien ne se passe comme prévu, quelques heures après la rentrée la directrice de l'école l'appelle, affolée, Madeleine, sa fille aînée a fugué, échappée par la fenêtre de l'infirmerie. Clothilde accompagnée par son chien Beau, cherche sa fille, partout elle l'appelle, elle hurle son nom pour enfin la découvrir saine et sauve de l'autre côté de la rivière. Cela n'aurait pu être qu'un mauvais souvenir mais Clothilde a perdu sa voix...

 

Mari, père, amie, tout le monde s'inquiète, les semaines passent et elle ne parle toujours pas, pire elle refuse l'injection de toxine botulique qui pourrait lui redonner cette voix. Paradoxalement Clothilde, elle est heureuse, elle apprend à voir sa vie différemment et surtout elle a appris que faute de pouvoir parler, elle pouvait chanter...

 

Comme vous pouvez déjà le deviner à la lecture de mon long résumé, j'ai passé un très bon moment de lecture en compagnie de cette jeune femme si courageuse et si attachante. Ce livre est tout sauf triste, il nous parle bien au contraire des choses essentielles.

Clothilde est une jeune femme et jeune mère qui arrive à un moment important de sa vie, un moment où se profile le changement. Elle va faire de la perte de sa voix, non pas un obstacle mais une prise pour évoluer et surtout pour devenir ce qu'elle a envie d'être. Ses rapports avec les gens qu'elle aime, évoluent, on remarque la difficulté qu'ils ont à apprécier ce changement, mais elle tient bon.

 

Tout ce parcours se déroule dans une ambiance feutrée et sensible, ambiance dans laquelle les gens et leurs actes semblent prendre plus d'importance qu'ailleurs. La nature, la musique, les vieilles pierres, toutes ses choses éternelles apportent grâce et sérénité à ce roman.

 

Une très belle découverte!

 

 

Critiques et infos sur Babelio.com

Commenter cet article

clovis simard 23/10/2012 18:25


Voir Blog(fermaton.over-blog.com)No.23. - THÉORÈME GOMERY. - La loi de la Corruption.

Alex-Mot-à-Mots 10/10/2010 19:39



Reçu aussi grâce à Babelio, mais toujours pas eu le temps de le lire....



emiLie 16/10/2010 13:16



J'espère qu'il va te plaire...



Nanne 09/10/2010 18:04



Ce n'est peut-être qu'un impression de lecture, mais ton billet reflète une certaine sérénité contenu dans ce roman. Malgré une mésaventure qui aurait pu se voir comme une catastrophe, le
personnage principal la transforme en réussite et en tournant positif dans sa vie ! Un très beau livre, il me semble ...



emiLie 16/10/2010 13:14



Tu as totalement saisi ce que je voulais faire passer, c'est exactement cela et j'ai vraiment été touchée par cette douceur que distille l'auteur. Je ne peux que te conseiller cette
lecture. 



Theoma 08/10/2010 14:05



J'ai hésité car il est déjà dans ma LAL. Tu me donnes encore plus envie.



emiLie 14/10/2010 19:35



Vraiment je ne peux que te conseiller cette lecture! 



Edelwe 06/10/2010 10:31



Me voilà convaincue par ton billet! je vais le noter! est-ce toujours imprimer sur du papier rosé (la marque de fabrique de cette maison d'édition)?



emiLie 14/10/2010 19:33



Non plus de papier rose, c'est bien dommage, j'aimerai voir ce que cela peut donner!