Hôtel Iris de Yôko Ogawa

Publié le par emiLie


Babel – 236 pages

Traduit par Rose-Marie Makino-Fayolle

 

*****

Hotel-Iris.jpg

Dans une petite ville balnéaire, Mari vit avec sa mère qui dirige l’hôtel familial. L’hôtel Iris est un petit hôtel sans prétention en retrait du front de mer. Un soir une altercation a lieu entre un client et sa compagne qui s’avère être une prostituée. Quelques jours plus tard alors qu’elle faisait des courses Mari rencontre ce client par hasard. C’est un vieil homme, traducteur qui vit de façon solitaire sur l’île en face de la ville. Mari est tout de suite fascinée par lui, fascination qui devient adoration  jusqu’à ce que cela aille très loin.


 

Après ma lecture de ce roman de Ogawa , je comprends mieux que l’on qualifie ses romans d’étranges, celui-ci est particulièrement difficile à accepter. Une liaison entre une toute jeune fille et un vieillard mais quand cette liaison devient brutalité, sadisme du vieillard envers la jeune fille, jeu pervers. Là je m’interroge. J’ai tout de suite plus de mal à prendre du plaisir à ma lecture. Le malaise s’étend au fur et à mesure du roman. L’homme qui n’est qu’un  vieillard inoffensif  en ville devient un implacable tyran un fois chez lui.


 

Le récit en lui-même n’est pas intolérable ni insupportable mais je me demande vraiment ce que cela va m’apporter, il faudrait surement que je dépasse les simples faits pour accéder et apprécier les qualités littéraires de ce roman.

Dans toute cette ambiance lourde, pesante, le moment que j’ai trouvé le plus digne d’intérêt est la visite du neveu, cela donne une ampleur plus importante au récit même si toutefois son réel rôle m’a déçu.

Un roman que je n’ai aucunement eu du mal à lire mais que je n’ai pas vraiment apprécié. Les goûts et les couleurs, je vous dis! Je reste sur le bon souvenir du Musée du Silence.

 

Publié dans Littérature Japonaise

Commenter cet article

Manu 14/11/2009 19:35


Non, j'ai lu "La formule préférée du professeur", "Le musée du silence" et "Parfum de glace"


emiLie 15/11/2009 11:34


Désolé. Moi aussi j'ai lu Le musée du silence, j'avais beaucoup aimé.


Manu 14/11/2009 13:21


J'ai aimé tous les romans que j'ai lu de Yoko Ogawa mais je n'ai pas encore lu tous ceux qu'on qualifie de plus spéciaux. A voir donc.


emiLie 14/11/2009 18:34


Je crois que j'avais vu chez toi Tristes tropiques et celui-ci j'ai vraiment envie de le lire, je crois me rappeller que c'est un recueil de nouvelles.


Leiloona 10/11/2009 10:35


Eh bien, si je dois lire un autre livre de cet auteur, ce ne sera pas celui-ci !


emiLie 13/11/2009 20:44


Je ne peux aller que dans ton sens.


line 09/11/2009 08:35


pas tentant du tout celui là. en fait je ne connais pas l'auteur.


emiLie 13/11/2009 20:42


L'auteur est à connaitre mais ne commene pas par celui-ci alors


Alex-Couassous 08/11/2009 18:08


Un sujet scabreux, en effet !
Et si l'écriture n'est pas plaisante non plus, je passe....


emiLie 13/11/2009 20:42


L'écriture est plaisante, c'est assez facile à lire mais le sujet par contre...