Kilmeny du vieux verger de Lucy Maud Montgomery

Publié le par emiLie

 

Québec / Amérique - 170 pages

Traduit par Michèle Marineau

 

*****

 

Kilmeny du Vieux Verger

Je continue ma découverte d'oeuvres plus méconnues de L.M.M, auteur si souvent citée dans ce blog.

 

Après Le monde merveilleux de Marigold, j'ai décidé de lire une autre publication de la maison d'édition Québec / Amérique, "Kilmeny of the orchard".

 

Eric Marshall est un beau jeune homme de 24 ans à qui tout réussi, il vient d'obtenir avec brio son diplôme universitaire à Queenslea. Issu d'une famille aisé, il compte rejoindre son père dans l'entreprise familiale.

 

Mais une lettre lui parvient d'un de ses vieux amis, instituteur sur l'île du prince Edouard qui lui demande de le remplacer, le temps qu'il se remette d'une maladie qui l'affaiblie.

 

Eric accepte et se retrouve dans un petit village de pêcheurs plus que tranquille. Alors qu'il commençait à se lasser de la monotonie ambiante, il fait la rencontre par hasard, dans un vieux verger idyllique, de Kilmeny.

Kilmeny est une magnifique jeune fille qui subjugue tout de suite Eric.

Malheureusement celle-ci semble terrifiée lorsqu'elle aperçoit le jeune homme. Elle ne peut pas non plus s'exprimer car elle est muette depuis son enfance. L'histoire de Kilmeny est à la fois étonnante et tragique et Eric se devra de la découvrir...

 

Je reste un peu sur ma faim et assez sceptique après avoir lu ce roman. Etant une admiratrice des écrits de L.M.M, je me permets d'énoncer certaines réserves à la suite de ma lecture de ce roman.

Celui-ci reprend tout simplement le conte du prince charmant, place tenue ici par Eric qui apparait pour sauver la princesse endormie dans son château. Dans l'histoire Kilmeny, muette de naissance vit constamment isolée dans la ferme de son oncle et ne voit personne. Ce n'est seulement que lorsqu'elle fera la connaissance d'Eric, qu'elle prendra conscience de sa propre importance et de son devenir.

 

La seconde chose qui m'ait embêté c'est le rôle de Pygmalion qui est donné à Eric, celui-ci façonne sa Galatée afin qu'elle devienne une femme capable de supporter le monde extérieur et ainsi de devenir une épouse convenable.

 

On se retrouve donc avec une intrigue qui peut ne pas intéresser le lecteur contemporain car trop simpliste et vieillotte. Mais les fans de L.M.M retrouveront ses descriptions touchantes des paysages de l'I.P.E ainsi que des personnages secondaires intéressants.

 

Je reconnais avoir été assez dure avec ce roman d'une auteur qui même si je l'aime beaucoup, jereconnais certaines faiblesses réucrrentes dans son oeuvre. Et ma découverte plus approfondie de son oeuvre complète, en m'obligeant à garder l'esprit ouvert et critique, me permet de mieux la comprendre.

 

 

34189983 2

 

Commenter cet article

Anne Shirley 09/08/2010 16:10



Sans l'avoir autant adoré que les autres, je me souviens avoir apprécier cette lecture, et surtout le fait que, pour une fois, le narrateur soit un homme, fait unique il me semble dans l'oeuvre
de LMM. Mais comme toi, j'émets certains réserves. Je me souviens notamment avoir trouvé assez ridicule que l'on considère que Kilmeny ne puisse pas épouser Eric tant qu'elle est muette...



emiLie 21/08/2010 15:07



Oui j'ai vraiment trouvé que ce roman était daté. Enfin il faut peut-être le ressituer dans son contexte, L.M.M l'a écrit au début du siècle mais il n'empêche certaines choses m'ont
dérangé. 


Par contre tu as raison, j'ai trouvé cela intéressant que le personnage principal soit un homme.