L'arme secrète de Louis Renault de Thierry Bourcy

Publié le par emiLie

 

Une enquête de Célestin Louise, flic et soldat durant la grande guerre.

 

 

Folio Policier - 257 pages

 

Tome 1 : La côte 512 

 

*****

 

L'arme secrète de Louis Renault - Une enquête de Célesti

Nous retrouvons Célestin Louise dans ce deuxième tome se déroulant durant la deuxième de guerre, en 1915. Inspecteur de police au quai des Orfèvres, au début de la guerre Célestin a fait le choix de ne pas être exempter, il a donc été mobilisé et est parti faire la guerre. Mais ce brillant policier, une fois habitué aux horreurs de la guerre des tranchées, réussit à résoudre le mystère qui entourait le meurtre de son supérieur.

 

Cette affaire est remontée jusqu'aux oreilles des plus grands de la nation qui décident de faire appel à lui. Célestin quitte le front et retrouve Paris.

 

Un Paris affairé alors que Noël approche, les gens malgré la guerre font leurs emplettes presque joyeusement. Il retrouve sa soeur Gabrielle, veuve depuis peu et Eliane la jeune fille qu'il avait secouru.

 

Célestin durant cette courte période réintègre les rangs de la Police. En sa double qualité de policier et soldat, il doit enquêter sur la disparition de plans d'un futur char d'assaut très léger. Ces plans ont été volés dans le coffre fort de la maison de Louis Renault, l'inventeur.

 

 

A travers ce deuxième tome, Thierry Bourcy nous invite à découvrir une facette différente de la Grande Guerre. Contrairement à La côte 512, stratégies militaires et descriptions de tranchées ne sont plus présentes, par contre l'idiotie crasse des supérieurs prend encore plus d'ampleur.

 

A travers son enquête c'est le thème de l'espionnage qui est abordé mais de façon un peu légère, car l'enquête est encore ici assez décevante.

 

Cependant le grand effort de documentation et l'importance que tient le contexte historique font encore dans ce tome la différence. Une très grande partie de l'histoire se déroule à Paris, très loin du front. La guerre semble ici irréel, présente seulement par la pose d'élégants uniformes que leurs propriétaires ne risquent pas de salir aux combats. Des planqués et autres pistonnés, il en est beaucoup question ici. Alors que Célestin mène son enquête, chacune de ses pensées le ramène à la guerre et à ses camarades alors mêmes qu'il est témoin de cette nonchalante indifférence.

 

Une série à découvrir pour tous les lecteurs qui sont intéressés par ce conflit mondial!

 

Le billet de Jean-Marc Laherrère.

Commenter cet article

Lilibook 28/09/2010 11:39



je ne connaissais absolument pas cet auteur.



emiLie 02/10/2010 13:28



Moi non plus je crois que c'est la première série qu'il écrit et j'aime beaucoup, sans prétentions il nous balade à travers la guerre de 14-18.



Choupynette 21/09/2010 10:50



Bon, 512 la cote... ^^



emiLie 26/09/2010 11:34



512, 517, ... c'est presque la même chose .



Choupynette 21/09/2010 10:50



Un roman qui pourrait me plaire. Et à mon beau-père également, un fanatique de la Grande Guerre.


j'avais noté il y a quelques temps déjà La cote 517.



emiLie 26/09/2010 11:33



Je lis vraiment ce livre pour le contexte de la grande guerre que j'aime beaucoup aussi, par contre tu risques déçue par l'enquête car elle est plus que légère!



Alex-Mot-à-Mots 20/09/2010 18:36



Je n'avais pas particulièrement aimé le premier tome, il m'en reste une impression encore confuse.



emiLie 26/09/2010 11:31



Ah dommage, peut-être n'aimes-tu pas trop le contexte de la guerre 14-18!



Ys 20/09/2010 18:23



Je viens d'acheter le tome 1.



emiLie 24/09/2010 19:47



Je croise les doigts, j'espère vraiment que tu sauras aussi enthousiaste que moi!