L'échappée de Valentine Goby

Publié le par emiLie


Folio- 240 Pages

 

*****

L-echappee.jpg

Madeleine a 16ans, elle étouffe entre un père indifférent, un frère un peu primitif et une mère acariâtre, heureusement la semaine elle travaille dans un hôtel dans la grande ville, Rennes. Elle y rencontre Joseph Schimmer un célèbre pianiste, une histoire d'amour naîtra entre eux au fil des morceaux joués et des pages de partitions tournées. Malheureusement pour eux, c'est la guerre, la France est occupée et Joseph est Allemand.

Nous suivons Madeleine à travers la guerre mais aussi après, un futur dans lequel les gens ne veulent pas oublier son amour pour cet Allemand, sa fille Anne, blonde aux yeux bleus ne lui permet pas non plus de tirer un trait.


 

Encore un roman sur la seconde guerre mondiale, ils semblent me poursuivre en ce moment et je reconnais que je commence à ressentir une certaine lassitude car si le point de vue est différent, que le sujet change, le décor reste le même.


 

Madeleine a 16 ans quand elle fait la connaissance de Joseph Schimmer, ils vivent une histoire d'amour très brève, Joseph part la laissant seule, se découvrant bientôt enceinte, scénario assez classique. Les phrases sont courtes, un rythme enlevé donne toute son énergie au récit. J'ai aimé l'histoire d'amour entre ces deux personnages, elle méritait d'être approfondie.

De ce roman je garderai un sentiment de survol, tout va trop vite, les années passent ainsi que les gens devant ce couple que forme Madeleine avec sa fille Anne, Anna dans son coeur. J'ai un peu eu l'impression qu'à partir de la deuxième partie une fois la guerre finie, l'histoire s'éparpillait. Les trois fins possibles m'ont poussé au paroxysme de ce sentiment. L'idée de trois fins en soi ne me dérange pas du tout, au contraire cela est même très plaisant mais ici j'ai vraiment eu l'impression de n'avoir pas réussi à saisir ce roman et le sens qu'il portait en lui. J'avais eu la même sensation à la lecture de La note sensible, toujours du même auteur mais l'histoire est beaucoup plus originale, l'héroïne m'avait beaucoup touché. Le personnage de Madeleine au contraire ne m'a pas vraiment plu.


 

En somme une lecture qui reste tout de même agréable et qui se lit facilement car l'auteur écrit avec beaucoup de poésie et surtout beaucoup de force, la scène dans laquelle à la libération, on tond les cheveux de Madeleine et on lui tatoue une croix gammée est très forte.

Je ne garderai pas de ce roman un souvenir impérissable, il m'a tout de même donné envie de relire La note sensible car Valentine Goby reste un auteur que j'apprécie beaucoup. Essayer L'antilope Blanche si ça vous tente, c'est pas mal non plus.

 

Les avis de Florinette et de Anne.


Commenter cet article

Cynthia 26/10/2009 18:29


Pourquoi pas ;) Je rêve où c'est bien une tête de mort illustrée en couverture?


emiLie 26/10/2009 18:35


Je ne saurai ps te dire, j'ai lu ce roman en édition grand format et j'ai mis l'illustration poche sur mon blog car je trouvai la couverture jolie. Juste comme ça, je ne voie pas de tête de mort.
Affaire à suivre ;-)


Alex-Mot-a-Mots 24/10/2009 08:56


Plus trop envie de livres de guerre, alors je passe...


emiLie 24/10/2009 12:48


Je te comprend, ils ont un peu tendance à se répéter...


Nanne 23/10/2009 22:18


Je l'ai depuis sa sortie en poche dans ma PAL, et toujours pas lu ! Il faudrait que je m'y mette ... Mais, c'est vrai qu'en ce moment, l'atmosphère est très 2ème Guerre Mondiale dans mes lectures
aussi. J'essaie de prendre de la distance par rapport à cette "mode" de mettre ce thème à toutes les sauces pour faire vendre des livres. J'attends encore avant de le commencer, car j'ai envie de
lire "La note sensible" de cette romancière.


emiLie 24/10/2009 12:47


Comme je le disais à Leiloona, j'ai l'impression que chaque auteur Français se doit d'écrire au moins un roman sur une des deux grandes guerres au choix. ;-) J'ai lu ce roman version grand format
mais j'aime beaucoup la couverture du poche.


Leiloona 23/10/2009 10:20


Je lis tellement de livres sur cette période que je ne le note pas. En revanche, j'ai lu un bouquin jeunesse de cet auteur, et j'avais bien aimé.


emiLie 24/10/2009 12:39


J'ai l'impression que chaque auteur Français se doit à un moment d'écrire un livre sur la guerre et c'est plus ou moins bien réussi, j'avais beaucoup aimé Dans la guerre d'Alice Ferney.


laure 22/10/2009 20:20


Coucou ! Sache seulement que je visite au moins une fois par semaine ton blog et je trouve tes critiques plutôt intéressantes et toujours bien écrites. Même si je ne prend pas le temps d'écrire un
commentaire... Voilà Bisous et à bientôt peut-être


emiLie 24/10/2009 12:57


Réponse sur Babelio, en espérant que cela a marché!