La reine des lectrices d'Alan Bennett

Publié le par emiLie

 

 

Denoel et Ailleurs – 174 pages

traduit de l'anglais par Pierre Ménard

 

*****

La-Reine-des-lectrices.jpgA plus de 80 ans et après une vie bien remplie, la reine d'Angleterre se découvre complètement par hasard une passion pour la lecture. Une passion qui va prendre de plus en plus de place. Les livres s'enchainent les uns après les autres, elle découvre de nombreux auteurs mais son entourage comence à s'inquiéter, cette soudaine passion n'empêcherait-elle pas sa majesté de remplir coorectement ses impératifs.


 

Ce petit livre est très agréable à lire, Alan Benett nous dresse le portrait d'une reine attachante qui part à la découverte de la lecture, découverte qui commence tout à fait par hasard après un emprunt au bibliobus par pure politesse. Conseillée par un jeune aide-cuisinier qui ne cache pas son penchant pour les auteurs Gay, elle va petit à petit se forger une solide culture littéraire. Cette amour pour les livres chamboule tout le petit monde qui gravite autour de la reine, le premier ministre se voit conseiller certaines lectures et le président Français est questionné au cours d'un repas officiel sur l'oeuvre de Jean Genet, le pauvre est incapable de répondre. Le passage des mois permet de voir l'évolution des choix de lectures de la reine, ses goûts s'affinent.


 

Ce roman est léger et bourré d'humour, c'est là essentiellement son principal but. Son goût pour les livres met la reine dans des situations cocasses et l'auteur nous peint un portrait réjouissant de tous ces conseillers qui gravitent autour d'elle qui ne partagent pas sa nouvelle passion. Tout est bon pour l'empêcher de lire, détournement de caisses de livres, alerte à la bombe. La passion de la lecture s'associe aussi pour la reine avec une découverte de l'écriture, elle commence à prendre des notes dans des petits carnets.

Au dela de l'humour Bennett aborde le thème de la vieillesse et du temps qui passe, il fait dire à la reine plusieurs fois son regret de n'avoir pas lu plus tôt et le manque de temps qui lui reste pour lire tout ce qu'elle veut. Dilemme auquel tout lecteur est confronté à un moment face au nombre incroyable de livres à sa disposition.

Car ce roman est aussi une ode à la lecture et à la littérature, les livres sont omniprésents, de nombreux auteurs sont cités et les lecteurs compulsifs se retrouveront dans les petites manies et travers de cette des lectrices.


 

En résumé un livre tout à fait sympathique et très agréable à lire.

 

Le billet de Ys ainsi que celui de  Véronique (alis la Pyrénéenne) .


 

 

Publié dans Littérature Anglaise

Commenter cet article

Ys 01/11/2009 18:35


Après une vague de blogueuses déçues, je suis enchantée de lire qu'il t'a plu autant qu'à moi : un bon petit moment de plaisir !


emiLie 02/11/2009 17:32


Tu as trouvé le mot, c'est vraiment un bon petit moment de plaisir tout simplement.


Manu 01/11/2009 18:02


Ah il est dans ma PAL et je pense qu'il ne devrait pas y rester trop longtemps !!!


emiLie 02/11/2009 17:31


C'est un livre qui se lit vite et il donne le sourire. N'hésites pas!


Alex-Mot-a-Mots 31/10/2009 18:26


J'avais hésité à l'acheter à l'automne dernier, et pusi après avoir lu des billets mitigés, finalement, je ne l'ai pas pris.


emiLie 01/11/2009 11:44


Avant de l'emprunter (totalement par hasard), j'avais lu quelques billets, assez positifs, cela m'étonne de voir un nombre important d'avis réservés.


kathel 31/10/2009 10:49


Au vu des commentaires un peu désappointés, j'attendrai de le trouver aussi à la bibliothèque !


emiLie 31/10/2009 11:49


Je l'ai emprunté à la bibliothèque, c'est vrai que c'est une bonne alternative.


celsmoon 30/10/2009 17:45


Moi je m'étais très très ennuyée !


emiLie 30/10/2009 19:51


Il me semblait que les avis négatifs sur ce livre étaient moins importants, enfin bon, j'espère que tu ne l'avais pas acheté