La tombe des lucioles de Akiyuki Nosaka

Publié le par emiLie

 

Philippe Picquier - 139 pages

Traduit par Patrick de Vos et Anne Gossot

 

*****

 

La Tombe des lucioles

Ce petit livre est constitué de deux nouvelles, la première porte le même titre que le recueil.

 

Elle raconte l'histoire de deux enfants en commençant par la fin, tragique. Puis un retour en arrière nous permet de comprendre comment le garçon s'est retrouvé mourant de faim dans la gare de Tokyo.

 

Nous sommes vers la fin de la seconde guerre mondiale, les Américains attaquent sans cesse le Japon, les hommes sont partis, les habitants des quartiers se regroupent. Parmi ces habitants se trouve un garçon et sa petite soeur, au cours d'un bombardement ils perdent leur maison et leur mère qui meurt de ses blessures. Ils se retrouvent alors chez une cousine de leur père très inhospitalière, ils doivent alors tenter de survivre!

 

La seconde nouvelle est un peu moins tragique, l'ambiance y est plus légère même si... les vieux démons resurgissent. Le narrateur reçoit des Américains, amis de sa femme, connus en vacances à Hawaï. L'arrivée de ses hôtes lui rappelle l'occupation Américaine juste après la défaite Japonaise. Cela lui rappelle aussi son incapacité à parler Anglais!

 

Deux nouvelles différentes de par le sujet, et l'ambiance. On retrouve tout de même les dialogues au style si particuliers de l'auteur, un mélange d'argot et de langage familiers qui contraste avec les descriptions au style très sobre. Ces dialogues m'ont dérangé, ils raisonnent de façon assez étrange avec le reste du récit.

 

La première histoire est dure, on assiste au triste périple de ces malheureux enfants à qui personne ne tend la main. Manque d'humanité, dégoût, pas vraiment de quoi remonter le moral. La deuxième nouvelle est totalement différente avec un petit plus d'humour.

 

Ces deux nouvelles nous montre sous un point de vue différent, un autre petit bout de Japon. Le Japon, marqué par sa défaite et surtout par la guerre, les destructions et la mort qu'elle amène.

 

 Le billet de Clara, de Liyah.

Publié dans Littérature Japonaise

Commenter cet article

alinea 04/10/2010 06:36



je pense le lire mais plus tard.



emiLie 04/10/2010 21:56



J'espère que cela te plaira! 



Kikine 03/10/2010 23:04



Qu'est-ce que j'ai pu pleurer devant le tombeau des lucioles, l'adaptation dessins animés



emiLie 04/10/2010 21:55



C'est bien pour cela que j'hésite à le voir, je n'ai pas trop envie de ne pas avoir le moral en ce moment!



Choupynette 03/10/2010 16:12



manga c'est un dessin annimé japonais. :) Et ma maman (qui n'est pas du tout fan de ce genre) a adoré...



emiLie 04/10/2010 21:49



Mmmh, pourquoi pas alors, ma soeur est en est une grande fan, c'est à elle que j'ai emprunté le livre mais elle m'a dit qu'elle ne voulait pas voir le dessin animé, elle a peur que ce soit trop
triste, elle avait bcp aimé le livre!



Alex-Mot-à-Mots 03/10/2010 08:20



Et finalement, tu as aimé ?



emiLie 03/10/2010 15:14



Pour reprendre l'expression synthétique de Cynthia "Mouais bof", en gros j'aurai eu des regrets si j'avais du l'acheter! 



Manu 02/10/2010 20:12



Il est dans ma PAL mais semble assez triste.



emiLie 03/10/2010 15:12



Vraiment très triste c'est le qualificatif qui lui convient le mieux c'est sur, mais la seconde nouvelle est un peu plus joyeuse!