Le dramaturge de Ken Bruen

Publié le par emiLie

 

Une enquête de Jack Taylor

 

 

Folio Policier - 279 pages

Traduit par Pierre Bondil

 

Delirium Tremens

Toxic Blues

Le martyre des Magdalènes

 

*****

 

Le Dramaturge - Une enquête de Jack Taylor #2Comme vous le savez déjà, j'ai appris à découvrir et à apprécier tout au long de mes lectures, le cynique mais très peu détaché ancien guarda, Jack Taylor.

 

Reconverti en détective privé, celui-ci a la mauvaise habitude de se préoccuper plus de sa consommation d'alcool et de drogues , que d'affaires à résoudre. Le mélange d'alcool et de poisse, transforme beaucoup trop souvent sa vie en catastrophe. Jack se fait régulièrement tabassé par les terreurs de Galway, laissant à chaque fois une ou deux dents et un peu de son amour propre.

 

Dans ce quatrième tome, c'est un nouvel homme, il ne boit plus, ne se drogue plus et possède un logement fixe. Tout semble aller pour le mieux, lorsque son ancien dealer, envoyé en prison, lui demande d'enquêter.

 

La soeur de ce dernier, une étudiante qui vivait en colocation, a été retrouvé morte, après une chute dans l'escalier. Dessous son corps les policiers ont trouvé un livre de l'écrivain Synge. Cela ne semble pas les troubler et ils concluent à une mort accidentelle, Taylor est chargé d'enquêter en parallèle.

 

Ajoutons cela la réapparition d'Ann Anderson l'amour de sa vie, en femme battue.

 

On peut facilement deviner que les ennuis s'annoncent pour Jack Taylor.

 

C'est toujours agréable de retrouver Jack et ses malheurs, celui-ci se promène dans le désastre qu'est sa vie avec cynisme et faux détachement, ce qui comble le lecteur. Les personnages qui l'entourent ne manquent pas non plus d'humour noir et d'absurdité. Le prêtre Malachy est un peu moins présent dans ce tome alors même que Jack règle pour la dernière fois ses problèmes avec sa mère. Des personnages des tomes précédents refont leur apparition.

 

Ce quatrième volet de la série est construit sur le même modèle que les trois premiers, l'enquête tient une place secondaire. Cependant dans ce tome, elle a le mérite d'être intéressante et importante, basée sur l'auteur Irlandais Synge.

 

Encore une lecture agréable qui se poursuivra surement car la fin, cette fois-ci, est vraiment brutale. Un extrait pour vous mettre dans l'ambiance ;

 

" L'expression branchée actuelle, pour excuser l'inexcusable. Disjoncter, ça remplace tout ce qu'on classait avant sous l'appellation de "violence sadique". Un type tue sa famille et il explique : "J'ai disjoncté." "

 

Les billets de Jean-Marc Laherrère, Yvon, Kathel et Antoine.

 

Commenter cet article

Manu 10/09/2010 10:01



Une série que j'ai toujours bien envie de découvrir !



emiLie 12/09/2010 21:30



Je ne peux que te la conseiller car j'adore suivre les déboires de ce pauvre Jack Taylor.



Nanne 04/09/2010 18:24



Ce bon vieux Jack Taylor qui nous revient, sobre et désintoxiqué ! Cela pourrait être une bonne blague irlandaise ... Mais si les ennuis continuent de lui tomber dessus comme la pluie sur la
campagne irlandaise, alors on a conservé l'essentiel ;-D Finalement, dans cette série, tout tient par ce seul personnage et par ses problèmes existentiels.



emiLie 10/09/2010 17:54



C'est vrai, heureusement que le personnage est charismatique car c'est lui et ses ennuis qui vont vivre le roman ;-)



dasola 30/08/2010 12:22



Bonjour Emilie, je confirme, un livre à lire, voir mon billet du 05/12/09. J'ai toujours les deux derniers "Jack Taylor" dans ma pal. C'est une question de temps avant de les lire. Bonne journée.



emiLie 05/09/2010 19:54



Bonsoir Dasola, je compte bien moi aussi lire toute la série mais j'attends que les derniers sortent en poche. 



Bénédicte 25/08/2010 17:22



je ne le connais pas mais ton article est convaincant



emiLie 05/09/2010 19:43



Si tu veux découvrir Jack Taylor, je te conseille de commencer par Delirium Tremens car c'est une série. 



Ys 25/08/2010 16:45



S'il ne boit plus et ne se drogue plus, à quoi pass-t-il son temps !? A lire certainement, je me souviens que c'est un gros lecteur aussi. Mais malgré sa sobriété, je ne suis toujours pas tentée
d'y retourner, puisque comme tu l'écris, l'intrigue passe toujours au second plan.



emiLie 05/09/2010 19:42



Oui il lit en effet, certains passages le montrent se réapprovisionnant chez son libraire préféré qui lui fait crédit d'une manière honteuse. Par contre si tu n'avais pas déjà accroché,
c'est sur que ce n'est pas avec ce titre que tu aimeras plus la série.