Mon traître de Sorj Chalandon

Publié le par emiLie

 


Le livre de Poche – 216 pages

Mon-traitre.jpgC'est un roman que je voulais absolument lire depuis quelques temps, je ne connaissais pas du tout son auteur mais le résumé avait tout pour me tenter.
Antoine est un jeune luthier français qui découvre l'Irlande durant des vacances puis il passe la frontière qui l'amène en Irlande du Nord, il y éprouvera un amour absolu pour ce morceau de terre et pour Belfast qui au moment où se déroule ce récit est déchirée par le conflit entre l'IRA et les anglais, protestants contre catholiques. Antoine rencontre Jim O'Leary et sa femme qui le prennent tout de suite sous leur aile. Jim lui fera découvrir l'Irlande des chants patriotiques, de la bière qui coule à flot, des gens prêts à mourir pour leur pays, il lui fera aussi rencontrer Tyrone Meehan militant respecté de l'IRA. Entre les deux hommes c'est le coup de foudre amical immédiat qui durera jusqu'à ce qu'Antoine ainsi que toute l'Irlande apprenne l'effroyable traîtrise de Tyrone.

C'est un roman très intense que nous avons là, l'amour que porte Antoine à l'Irlande est d'une force très puissante qui le coupe de tous ses amis parisiens au fur et à mesure que les années passent. Il fait la navette entre Belfast et Paris. Cette passion peut sembler étrange car il prend part à une lutte qui ne lui appartient pas et il y prend part de façon très viscérale. La relation d'amitié qu'il entretient avec Tyrone est très touchante elle est basée sur un rapport paternel et la tristesse d'Antoine après l'annonce de la traîtrise est très bien écrite, il importe peu à Antoine devenu Tony que Tyrone ait menti à tout le monde depuis vingt ans, ce qui le touche, c'est qu'il lui ait menti à lui, il se retrouve orphelin et sans patrie car l'Irlande n'a plus de sens sans “son traître”.


Au delà de cela, ce qui m'a le plus marqué dans ce roman, c'est la retranscription d'un Belfast d'une violence extrème et tellement réel. Les gens qui sont condamnés à vingt de prison pour port d'arme, ceux qui meurent lors de la fabrication de bombes artisanales, le passage des patrouilles anglaises et les soldats anglais la plupart du temps jeunes et terrifiés. La description du peuple Irlandais qui se bat pour sa liberté, des mères qui voient mourir leurs jeunes enfants à cause de balles perdus et des hommes jeunes qui meurent ou qu'on laisse mourir de faim. Pour les gens qui comme moi n'étaient pas encore nés ou trop jeunes pour pouvoir se souvenir de cette époque, ce roman est très intéressant. Il lui manque peut-être le tranchant d'Eureka Street mais cela reste un très bon roman qui est inspiré de l'histoire de l'auteur.

Une
Interview très intéressante de l'auteur chez Laetitia la Liseuse

 

***** 

 

Commenter cet article

pom' 13/10/2009 07:41


je n'ai pas trop aimé ce roman alors que j'ai adoré 'une promesse"


emiLie 13/10/2009 12:43


J'aime beaucoup tous les romans qui traite de l'Irlande alors ce roman était pour moi mais je lirai surement "une promesse" qui m'a l'air totalement différent.


Leiloona 12/10/2009 17:22


Je ne connais pas encore cet auteur, mais je crois bien avoir un de ses livres dans ma PAL. Il me faudrait plus de temps !


emiLie 12/10/2009 17:48



Si tu veux connaître un peu plus cet auteur je te conseille la lecture d'une Itw réalisé par Laetitia la liseuse, je vais le rajouter en lien.



Manu 11/10/2009 18:00


Voilà qui a l'air tout à fait intéressant mais j'ai déjà Eureka Street dans ma PAL et la fin de ton billet m'incite à penser que je devrais commencer par là !


emiLie 11/10/2009 22:08


Eureka Street est tout à fait particuliers, dense, foisonnant j'avais beaucoup aimé, Mon traître est dans un style beaucoup plus épuré! Les deux sont à lire ;-)


Laetitia la liseuse 10/10/2009 15:58


Un très beau roman. Je suis d'accord avec toi. Je publie une interview de Sorj Chalandon tout à 'heure sur mon blog. La dernière question devrait fort t'intéresser


emiLie 10/10/2009 18:54


Je viens de lire ton article sur l'itw ainsi que sur la leégende de nos pères, c'est très intéressant en effet, je n'ai pas le trop le temps d'approfondir ce week end mais j'irai voir cela en début
de semaine!


Alex-Mot-a-Mots 10/10/2009 13:02


Peut-être un peu trop violent, non ?!


emiLie 10/10/2009 18:53


La violence fait partie de l'histoire de l'Irlande donc je n'ai pas été génée par cela!