Ne vous retournez pas de Maud Tabachnik

Publié le par emiLie


image001.png




Albin Michel - 448 pages

*****
Livre reçu et lu grâce à l'opération Masse critique de Babelio et à Albin Michel.
9782226195807g
Stan Levine est un flic torturé depuis qu’un serial killer, après une malheureuse provocation de sa part a tué sa fille aîné. Sa femme l’a quitté, emmenant ses enfants. Stan se retrouve alors à Milwaukee, l’ambiance de cette ville est complètement différente de celle qu’il connaissait à New-York.

 

Son travail est assez routinier quand au même moment, des attentats terroristes et des meurtres d’une grande violence ont lieu. Dans l’Amérique de l’après 11 Septembre, les gens ont peur et ces meurtres ne font que raviver cette peur. Le FBI débarque à Milwaukee, Levine se voit confier l’affaire, il va devoir coopérer.

 

La série d’attentas et les disparitions ne semblent pas vraiment liés, ces mystérieuses disparitions semblent plus être l’œuvre d’un sociopathe. Cela rappelle de très mauvais souvenirs à Stan Levine qui décide de prendre en charge aussi cette affaire.

Ce roman, c’est le thriller avec un grand T, serial killer complètement frappa-dingue, descriptions de tortures et autres réjouissances, tout y passe...

On suit donc de façon alternée la vie de Stan Lévine, le héros de ce roman, portrait du flic classique torturé par une histoire personnelle qui le dépasse. Ce héros a bien sur un ennemi, ennemi qui semble aimanté par Stan car il le pourchasse jusqu’à Milwaukee. En parallèle, on assiste à l’immersion de policiers américains dans des cellules d’Islamistes extrémistes, les attentats suicides font ragent.

Autant vous le dire tout de suite, je n’ai pas été convaincue, cela se lit très vite, très facilement. C’est un livre très divertissant, efficace, attention peut-être par contre aux âmes sensibles, les scènes de torture sont assez imagées.

J’ai trouvé ce thriller, très peu original et très peu crédible. Je n’ai pas compris la présence des attentats qui n’a aucun lien avec le reste, il m’a semblé que cela plombait le récit.

J’ai été surprise car je regardais le magasine de la santé vendredi et le libraire de la griffe noire était totalement emballé par ce thriller alors que j’ai, pour une fois moi aussi un avis tranché qui est, cette fois-ci négatif.

En deux mots, divertissant mais cousu de fils blancs.

Commenter cet article

Anjelica 17/03/2010 17:13


il y a quelques années j'ai lu un autre livre de cette auteure qui m'a traumatisé, je considère donc qu'elle n'est pas faite pour moi. Et ton avis me le confirme.


emiLie 20/03/2010 19:06


Traumatisée, en effet j'imagine que tu n'as aucune envie d'en lire un autre. Je reconnais qu'il y a quelques horreurs dans Ne vous retournez pas mais, elles ont presque ici un effet
soporifique!


Livvy 20/02/2010 15:47


J'avais commencé un autre titre de cette auteur, je l'avais rapidement abandonné.


emiLie 23/02/2010 22:09


J'en avais lu deux il y a quelques années, il ne m'en reste pas de souvenirs désagréables en fait il ne me reste pas trop de souvenirs...


Alex-Mot-a-Mots 20/02/2010 12:26


Dommage, le sujet avait l'air intéressant. Mais peut-être y a-t-il trop de polars en ce moment.


emiLie 23/02/2010 22:08



Ce que je n'ai pas compris à la lecture de ce roman, c'est le choix de l'auteur de situer son sujet aux Usa, cela le rend encore moins crédible.



Yv 16/02/2010 13:49


C'est un peu ce que je reproche à cet écrivain : c'est leger, peu vraisembleble.


emiLie 20/02/2010 17:39


En lisant ton commentaire, je viens de me rendre compte que j'avais oublié de mentionner lefait que j'ai déjà lu des romans de cet auteur, notamment gémeaux, le souci c'est qu'il ne m'en reste très
peu de souvenirs.
Pour moi, c'est vraiment le manquedevraisemblance qui peche...


Lilibook 15/02/2010 21:53


Je ne pense pas faire cette lecture.


emiLie 20/02/2010 17:36


Je pense que d'autres auteurs de polars français valent peut-être plus le coup.