Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles de Gyles Brandreth

Publié le par emiLie

 

10-18 - 382 pages

Traduit par Jean-Baptiste Dupin

 

*****

 

Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles

L'idée est originale, et il fallait y penser.

 

Oscar Wilde au sommet de sa gloire se retrouve être le premier à découvrir le corps sans vie d'un jeune prostitué, Billy Wood. Celui-ci se trouve au centre d'une pièce, l'air paisible, son corps est entouré de chandelles.

Choqué Wilde attend le lendemain pour revenir sur les lieux du meurtre mais il est déjà trop tard le corps a disparu, en ne laissant aucune trace. Il prévient alors son ami, Robert Sherard. Au même moment Oscar Wilde fait la connaissance d'un jeune médecin qui vient d'obtenir une certaine célébrité grâce à un roman policier novateur, "Une étude en rouge".

 

Wilde est fasciné par le roman de son nouvel ami et il se met à rêver de mener l'enquête tel Sherlock Holmes accompagné de son fidèle ami Watson alias Robert Sherard. Tout comme Watson, Sherard prend note des diverses observations émises par Wilde.

 

La poursuite de l'enquête permet au lecteur de mieux cerner la fantasque personnalité de Wilde, de découvrir Londres comme la ville était à la fin du XIXème et de rencontrer des personnages illustres, notamment Conan Doyle.

 

Comme je le disais au début de mon billet, l'idée de départ est vraiment surprenante, faire de Wilde un détective est intéressant.

Ce livre permet surtout à son auteur de rendre hommage au célèbre écrivain.

Il maitrise parfaitement son sujet, le livre est parsemé d'anectodes, de citations, il fait notamment intervenir le jeune homme qui aurait servir à Wilde pour créer Dorian Gray, John Gray.

Il défend aussi ardemment Wilde.

 

Faire de Sherard le narrateur est une idée que j'ai apprécié, cela permet au lecteur d'être témoin des nombreuses "facéties" de Wilde.

 

Cependant j'ai trouvé dommage que l'intrigue soit largement inspirée des romans de Conan Doyle, au niveau de la résolution de l'enquête ainsi que par rapport au couple Wilde-Sherard.

Enfin après un début qui m'a particulièrement convaincu, j'ai au fur et à mesure ressenti une certaine irritation envers le personnage de Oscar Wilde qui possède une personnalité qui peut vite "porter sur le système".

 

Ce fut toutefois, malgré mes réserves, une excursion originale dans le monde du célèbre écrivain.

 

Le billet de Miss Alfie et celui de Theoma.

 

Related Posts with Thumbnails

Commenter cet article

La plume et la page 21/06/2010 19:13



C'est un bouquin qui me tente depuis un moment déjà mais j'ai trop de lectures programmées pour le moment...



emiLie 23/06/2010 20:24



Je compatis et je te comprends totalement, je suis dans le même cas que toi.



Nanne 21/06/2010 17:59



Depuis le temps que je lorgne sur cette série de romans autour d'Oscar Wilde, ton billet me donne réellement envie de m'y mettre ... Il va falloir que je me décide, surtout que je suis une fan de
Wilde et de Conan Doyle ! Les deux dans un même livre, le rêve ...



emiLie 23/06/2010 20:23



J'ai eu un coup de coeur pour la couverture flashy mais je n'ai pas été entièrement convaincu.



Alicia 19/06/2010 14:03



Le premier tome de cette série m'avait un peu déçue, mais j'avais adoré le deuxieme! ^^



emiLie 20/06/2010 21:21



En disant cela tu me donnes envie de lire le deuxième, chose qui ne m'était pas vraiment venu à l'idée en terminant ma lecture .



Emily 18/06/2010 17:48



Je suis curieuse, j'essaierais probablement !



emiLie 20/06/2010 21:20



C'est vrai que cela part d'une idée originale.



Alex-Mot-à-Mots 16/06/2010 20:36



Du bon et du moins bon dans un même roman.



emiLie 17/06/2010 18:55



C'est vrai car j'étais vraiment emballée dans les cinquantes premières pages et puis c'est devenu long!