Seul le silence de R.J. Ellory

Publié le par emiLie

 

Le livre de Poche - 600 pages

Traduit par Fabrice Pointeau

 

*****

 

Seul le silence

J'ai enfin lu ce si fameux roman qui adéjà fait le tour de la blogosphère, comme d'habitude je suis légèrement en retard... Mais pas de quoi m'affoler!

 

Joseph Vaughan est un petit garçon comme les autres dans ce coin perdu de Géorgie où il est né. La vie est dure, rude, les gens soupçonneux de nature mais avec toujours le coeur sous la main.

 

Joseph perd son père très tôt, il se retrouve seule à la ferme avec sa mère, heureusement voisins et amis sont là pour les aider, notamment Gunter et sa famille de la ferme à côté, ils sont originaires d'Allemagne. Etre Allemand alors que se profile une seconde guerre pas encore mondiale mais déjà violente, même vu de la lointaine Géorgie, c'est assez difficile...

 

Dans ce contexte mondiale sombre, la petite ville d'Augusta Falls va vivre son propre drame, une petite fille est retrouvée morte atrocement mutilée. C'est la consternation, les gens ont peur, ils organisent des battues mais ne trouvent rien, alors ils espèrent oublier mais une deuxième petite fille est retrouvée, puis une troisième, une quatrième...

 

Encore tout enfant quand les meurtres commencent, Joseph se sent responsable et veut à tout prix protéger les petites filles de son entourage.

 

Un gros pavé, quelques 600 pages, un roman foisonnant qui retransmet à merveille quelle pouvait être l'ambiance d'une ville de province au fin fond des Usa au milieu du siècle. 

 

Un roman policier mais surtout beaucoup plus que ça, le lecteur suit Joseph, narrateur de l'histoire qui grandit, hanté par cette histoire qui le poursuit jusqu'à New-York où il s'était réfugié.  C'est un roman très sombre de part le contexte historique, les meurtres des enfants, la vie de Joseph en elle-même qui est tout sauf réjouissante.

 

Le livre se lit très facilement, et l'auteur nous balade de suspect en suspect, je m'attendais toutefois à être plus étonnée que ça de l'identité du tueur. J'ai même eu parfois l'impression que le roman s'étirait un peu, j'aurai pu facilement me passer de certains rebondissements, notamment la mort de la jeune femme à N.Y.

 

Les billets de Ys, Theoma, Karine:)...

Commenter cet article

Géraldine 05/10/2010 10:06



Oui, mais si la jeune fille de NY n'était pas assassinée, il n'allait pas en prison...


Je publie ce jour sur mon blog une interview exclusive en VF et en VO qu'Ellory a bien voulu m'octroyer. Il y  est fascinant !



emiLie 14/10/2010 19:31



Merci pour l'interview, j'y est jeté un oeil, j'espère la lire plus en détail ce week end, je n'ai pas trop le temps en ce moment.



Canel 26/09/2010 11:41



J'ai fini le livre et mon billet (en ligne demain car LC).


J'aime bcp ton billet, je le mets en lien. Oui, comme toi, je trouve que la partie NY est longuette et toutes les tuiles qui lui tombent dessus, c'est un peu too much... Pour ces raisons, je n'en
fais pas un coup de coeur.


Mais sinon, wahoooow, quel livre !



emiLie 29/09/2010 20:00



Quel livre en effet et je viens de voir qu'il y avait son dernier qui venait de sortir en poche!



Alex-Mot-à-Mots 20/09/2010 18:37



Comme toi, j'aurais fait aussi des coupes à ce roman parfois inutilement long.



emiLie 26/09/2010 11:32



Contente que tu sois d'accord avec moi, ce qui m'a le plus dérangé c'est surtout la période où le narrateur va à New-York, je ne pense pas que c'était essentiel!



Restling 19/09/2010 13:55



Je l'ai lu aussi à l'occasion d'une lecture commune (billet d'ici quelques jours) et j'ai vraiment été séduite par ce roman foisonnant à souhait !



emiLie 24/09/2010 19:45



Foisonnant c'est le moment j'ai beaucoup aimé l'écriture de cet auteur et ses descriptions du vieux sud des Usa!



Livvy 19/09/2010 13:49



Dans ma LAL !



emiLie 24/09/2010 19:44



Je pense qu'il le mérite .