Clara et la pénombre de José Carlos Somoza

Publié le par emiLie

 

 

 

 

 

649 pages - Babel

Traduit par Marianne Millon

 

*****

 

Clara et la pénombre

2006. Nous sommes dans un présent parallèle au notre.

Dans celui-ci les humains sont des toiles laissées à l'inspiration de maîtres célèbres tel que Van Tysch.

Cet art se nomme l'hyperdramatisme.

 

Les personnes souvent des jeunes femmes à peine sorties de l'adolescence sont "apprétées", "tendues" pour que l'artiste parvienne à représenter ce qu'il ressent. "Monstres" et "Fleurs" sont les expositions qui possèdent les toiles les plus coûteuses de l'histoire de l'art.

 

Annek la toile du tableau "Defloration" vient d'être découverte atrocement mutilée. La fondation Van Tysch est sur les dents et April Wood ainsi que Bosch tous deux responsables de la sécurité veulent trouver l'assassin le plus vite possible. Il faudra faire vite car Van Tysch est déjà en train de préparer sa nouvelle exposition, la plus coûteuse, un hommage à Rembrandt.

 

Essayez d'imaginer un monde dans lequel l'être humain aurait moins de valeur qu'une oeuvre d'art.

 

Somoza a poussé à son paroxysme cette idée à la fois fascinante et terriblement effrayante.

 

"La seule chose que faisait l'Europe était ce que l'on fait toujours dans ce cas : protéger les biens de l'humanité, l'héritage que l'humanité se transmettait à elle-même de génération en génération.

 

Devant cet héritage, on pouvait faire abstraction de l'humanité elle-même."

 

"Clara et la pénombre" m'a permis de découvrir un auteur que je ne connaissais pas encore mais qui m'a totalement convaincu.

 

Ce roman m'a donné la très agréable sensation d'être particulièrement maitrisé.

L'auteur nous propose une réflexion sur l'art et sur l'homme en général, qu'il habille d'une intrigue haletante parsemée de meurtres et de personnages plus savoureux les uns que les autres. Des personnages très fouillés qui ont pour la plupart des comportements ambigus, ce qui ne peut qu'éveiller l'attention du lecteur.

 

Je ne peux vraiment que vous conseiller cette lecture!

 

 

Publié dans Littérature Espagnole

Commenter cet article

Violaine 02/08/2010 11:29



J'ai moi aussi beaucoup aimé ce roman, non seulement pour son suspense haletant, mais aussi et surtout pour la réflexion sur l'art qu'il sous-tend.



emiLie 14/08/2010 20:31



J'ai découvert cet auteur avec ce livre et je compte bien lire ses autres livres...



Mélopée 07/06/2010 09:57



Waw il a l'air très bizarre ce livre ! Peu tentée mais un autre Somoza, pourquoi pas !



emiLie 09/06/2010 21:00



C'est bizarre mais très bien écrit et très intéressant j'avais quelques doutes moi aussi au début et j'ai adoré pourtant!



Manu 06/06/2010 22:25



Il est dans ma PAL, acheté tout de suite après mon énorme coup de coeur pour "La dame n°13" que tu dois absolument lire !!!! Et moi, je dois sortir celui-ci de la PAL



emiLie 09/06/2010 20:59



"La dame n°13", merci je note car j'ai absolument envie de lire d'autres romans de cet auteur!



Theoma 06/06/2010 15:51



Cet auteur me fait un peu... peur. Mais un jour, je vais le découvrir c'est certain.



emiLie 09/06/2010 20:58



Il me faisait peur à moi aussi, j'avais de lui l'image d'un intellectuel dont les livres étaient difficilement accessibles et c'est tout le contraire, "Clara et la pénombre" est un excellent
livre.



choupynette 04/06/2010 11:06



Jamais lu Somoza. je le garde en mémoire, l'idée de départ me plait beaucoup! même si elle est horrible!



emiLie 07/06/2010 20:23



Je peux t'assurer que c'est vraiment un livre fascinant et c'est très bien écrit!