Lestat le vampire d'Ann Rice

Publié le par emiLie

  

 

ed Pocket - 600pages

Lestat-le-vampire.jpg

Résumé

« Vampire impie, qui ne croit ni en Dieu ni au Diable, ivre d'amour et de sensualité, résolu à découvrir les mystérieuses origines de ses semblables, Lestat se lance dans une quête effrénée qui va nous transporter du Paris de Louis XV à l 'Egypte Ancienne pour se conclure aujourd'hui à San Francisco où devenu chanteur de rock, il danse un défi suprême aux «  puissances des ténèbres »


 

Je ne connais pas beaucoup de monde qui lit mais si il y a bien autour de moi un livre que tout le monde avait lu sauf moi c'était bien Lestat le vampire et pour généraliser la collection des Ann Rice, je pense même qu'à un certain âge avoir lu un Ann Rice c'est comme avoir lu un Stefen King, tout ado semble avoir eu sa période Ann Rice et/ou Stefen King moi bien sur j'ai passé cette péiode sans en avoir lu alors ne me demandez pas pourquoi, je sais pas; pas le temps? Peut-être mais pas sur!

Mais bon vaut mieux tard que jamais dit-on et puis je suis quand même trop vieille encore. Trève de bavardages j'ai vraiment bien aimé ce livre, il est dense, il fait plaisir. Moi qui aime les romans historiques j'ai aimé que l'on retrouve Lestat dans le Paris et la France du XVIIIème siècle sans anachronismes on s'y croyait. Et puis bien sur tout l'univers vampirique, c'est vrai que cela change de Fascination de Stephenie Meyer mais je ne pense pas que l'on puisse comparer, ce n'est pas la même approche et j'ai autant adoré l'un que l'autre (avec une petite préférence pour Fascination, mon coté fleur bleue!).

Dans Lestat le vampire on se retrouve face à un univers sombre, les personnages sont blessés par la perte de leur humanité, on les sent déchirés par leurs pulsions, leur idée du bien et du mal. Et toujours l'omniprésence de Dieu, du moins la question de Dieu, son existence, son impact sur les hommes; Lestat a une réflexion très complexe face à son existence, très spirituelle je dirais même avec son désir d'accomplir une oeuvre, donner un sens à sa vie en quelque sorte et c'est assez paraoxale pour un vampire je trouve mais c'est vrai que Lestat est un vampire très humain avec de pesantes questions existentielles.

Et je suis contente (eh oui ça arrive!) car je ne m'attendais pas à ce que ce roman soit aussi « fouillé », il n'est pas facile, et je pense que c'est vraiment pour cela qu'il est aussi connu ce roman, il a un vrai effort de recherche, les petits détails historiques, les personnages, leurs caractères sont très étudiés et surtout cela ne me semble pas caricaturale! Oui, j'ai aimé!

 

Commenter cet article

Skelarh 12/01/2010 10:15


Assez d'accord avec ton avis ^^ bien que je l'ai lu il y a longtemps maintenant. J'en garde un souvenir mémorable même si ma préférence allant sur "entretien avec un vampire" et Louis
principalement. Les vampires que dépeint Anne Rice sont vraiment "humain" troublé par leur humanité et pourtant il ne se soucie plus de certaines pensées "reliquat", la plupart sont bi d'ailleurs.
Un côté historique, un souci du détail important et une trame qui se suit vraiment. Magique ! Qu'une hate le relire (mais je veux tous les relire en même temps donc bon, m'en manque plus
qu'un).
 Si tu ne les a pas lu, je te conseil vivement de suivre la suite "la reine des damnées" suite vraiment directe et de lire le premier tome de la chronique soit "entretien avec un vampire" (tu
peux d'ailleurs te tourner vers les films également, "entretien avec un vampire" etant bien mieux adapté que "la reine des damnées", un bon film mais un gachis niveau adaptation ^^)


emiLie 18/01/2010 17:52



Je n'ai jamais été trop attirée par ce genre de lecture et c'est vrai que j'avais été surprise de façon positive car Lestat le Vampire possède vraiment des qualités littéraires qui peuvent
toucher même les personnes non amatrices de ce genre de lecture, c'est à dire moi. Après je ne sais pas si j'ai vraiment envie d'en lire un autre mais si un jour cela arrive je lirai bien sur
Entretien avec un vampire. J'ai vu l'adaptation en film que j'ai vraiment trouvé bien. Par contre je n'ai pas vu "La reine des damnées".
Merci pour tes conseils en tout cas.