Chagrin d'école de Daniel Pennac

Publié le par emiLie

  

Folio - 298 pages

 

*****

 

 Chagrin d'école

"Quand je passe ma porte, je pénètre en un lieu où j’étais avant ma naissance : le moindre objet, le moindre livre de ma bibliothèque, m’attestent dans ma séculaire identité… Il n’est pas trop difficile, à ce prix, d’échapper à la tentation de l’image."

 

Daniel Pennac, écrivain français reconnu se remémore ses premières années d’école. Sa scolarité fut difficile, rien n’arrive à entrer dans sa petite tête d’enfant, il s’ensuit une grande souffrance. Et pourtant, devenu jeune adulte, il devient professeur.

A travers son parcours, l’auteur se fait l’écho de tous ces enfants qui souffrent, pour qui l’école représente une torture. Sa double casquette cancre-professeur lui permet de nous présenter une réflexion originale. Une réflexion qui aborde un thème sérieux, l’échec scolaire mais qui sait le faire légèreté.

Une lecture agréable qui nous plonge dans la vie d’un élève des années 60, puis celle d’un professeur, témoin de l’évolution de l’école durant ces quarante dernières années. Et l’école a bien changé pendant ce temps, mais on y retrouve toujours cet élève au fond de la classe, le cancre.

Ce témoignage permet d’affiner l’image parfois assez caricaturale que l’on peut avoir du cancre. Cependant le discours de l’auteur m’a paru à certains moments quelque peu désuet et je ne suis pas totalement d’accord avec certaines de ses méthodes éducatives.

À travers cette lecture transparait l’image d’un homme à l’écoute, quelqu’un de tolérant et d’ouvert et je suis heureuse de cette rencontre à travers les pages de Chagrin d’école.

 

Repéré chez Cynthia.

 

Commenter cet article

Jémlyre 11/06/2010 20:40



Je me souviens d'avoir beaucoup apprécié cette lecture.



emiLie 14/06/2010 20:43



C'est vrai que c'est une lecture sympa, à la fois intéressante et facile à lire.



Alex-Mot-à-Mots 24/04/2010 11:11



Ah, ce 3e trimestre décisif...


 



emiLie 26/04/2010 19:10



et quand tu es étudiante c'est le second semestre...



Lystig 18/04/2010 19:11



très partagée...


thème intéressant, des redondances, ...



emiLie 20/04/2010 22:24



Je pense que les redondances s'inscrivent dans la narration du roman qui présentent les pensées de l'auteur. Cela ne m'a pas dérangé le roman a été assez court pour que je ne m'en rende pas
compte.



Lilibook 16/04/2010 13:09



Je ne l'ai jamais lu.



emiLie 20/04/2010 22:18



c'est un livre sympathique.



clara 16/04/2010 09:41



 Je crains d'être  complètement à côté de la plaque si je le lis. Je passe...



emiLie 20/04/2010 22:17



J'avoue ne pas m'être reconnu dans les différents portraits qui dressent, je suis ni prof, ni cancre mais il a le mérite d'énoncer des idées qui poussent à la réflexion.