Jeux de vilains de Jonathan Kellerman

Publié le par emiLie

 

 

Seuil Policier

*****

Je remercie Babelio et Seuil Policier pour l'envoi de ce livre.

 

Jeux-de-vilains.jpg

Second titre lu, après le Paradis ou presque de Charlie Huston et une grosse déception.

Pourtant le résumé était des plus alléchants, Alex Delaware est Psychologue et officie comme consultant pour la police de Los Angeles. 

Un corps vient d'être retrouvé dans un marais près de L.A., les Anthropologues appelées sur place, découvrent deux autres corps dans un état de décomposition plus ou moins avancé. 

La prmière victime est Selena Bass, une jeune professeur de musique qui avait notamment pour élève un jeune prodige, héritier de la forture de la famille Vander. Il ne semble pas avoir de lien entre Selena Bass et les deux autres corps retrouvés qui appartiennent à deux prostitués. 

Au même moment dans un box de stockage a lieu une vente aux enchères, rien ne semble vraiment intéressant dans le tas de bric à brac et pourtant, au fond d'une petite boite en bois, des os sont découverts. 

 

A la mention de la présence d'un Psychologue participant à l'enquête, je m'attendais à quelque chose sinon de novateur, du moins intéressant ; l'expert qui apporte ses connaissances différentes de celles des policiers, un peu à la sauce d'Esprist criminels. 

Rien de tout cela n'est présent, le psychologue qui est pourtant le narrateur du roman, ne m'a pas semblé avoir de rôle bien identifié dans le récit, à part peut-être le fait qu'il recueille les propos des familles des victimes qui viennent spontanément se confier à lui...

L'intrigue en elle-même n'a pas grand intérêt, elle se tient mais n'est pas d'une grande originalité.  Le roman de part la présence de paragraphes aérés se laisse lire facilement. Les personnages les plus intéressants semblent être les deux policiers, ils ont un peu plus de consistance qu'Alex et que Travis le pseudo-meurtrier, trop vite dénoncé.


 1

Commenter cet article

Lystig 15/04/2011 22:00



jeux de mains, jeux de vilains.



Nanne 09/04/2011 19:36



Dis-toi que l'on tombe tous sur des livres qui nous attirent par une 4ème de couverture alléchante et que sa lecture se révèle parfois décevante ... Cela permet d'apprécier un peu plus les très
bons romans policiers ;-S



Alex-Mot-à-Mots 04/04/2011 16:19



Une déception, on dirait.



mango 03/04/2011 07:39



Policier à éviter par conséquent!



Ys 02/04/2011 22:05



C'est le second billet que je lis sur ce livre dans le cadre de ce prix et le premier était tout aussi sceptique...