Le livre de Joe de Jonathan Tropper

Publié le par emiLie

 

 

Piment - 469 pages

Traduit par Nathalie Peronny

 

*****

 

Le livre de Joe

Lorsque Joe apprend que son père se trouve dans le coma à la suite d'une attaque cardiaque, il décide de se rendre immédiatement à son chevet, à Bush Falls, sa ville natale.

 

Il n'y est pas revenu depuis 17 ans, à la fin du lycée. Depuis il est devenu riche et célèbre après avoir écrit un best-seller directement inspiré de sa jeunesse dans cette ville.

Dans son livre, Joe ne s'est pas gêné pour attaquer et critiquer violemment certains habitants.

Il s'attend donc à être assez mal reçu lors de son arrivée, ce en quoi il n'a pas tort, jet de milk-shake, détérioration de sa Mercedes, agression de sa propre personne sont là pour lui donner raison.

Il retrouve son frère, Brad, l'ancienne star du lycée mais aussi son meilleur ami qui se trouve en phase terminale du sida ainsi que son ex petite amie aujourd'hui rédactrice en chef du journal du coin, Carly.

 

 

Avec son arrivée des moments difficiles de sa vie se rappellent à lui, notamment cette dernière année de lycée.

 

Joe entretient avec Bush Falls et ses habitants une sorte d'amour-haine teintée d'une forte dose de nostalgie. La plupart du roman est centré sur les retours en arrière constants vers 1986, année idyllique et destructrice à la fois.

 

Et je dois avouer que cette nostalgie est anesthésiante et m'a apporté une très forte sensation de pessimisme. Cette sensation arrive tout de même à être contrebalancer par l'humour et l'ironie du personnage principal, Joe.

Joe qui est le vilain petit canard par excellence, très égoïste, il joue au caliméro durant tout le roman et cela ne le rend pas vraiment agréable mais il reste un personnage tout de même intéressant.

 

Une lecture en demi-teinte, un livre nostalgique qui n'arrive pas à dépasser cela, une plongée dans l'univers de la ville de province américaine qui n'arrive pas à effacer tous les clichés que l'on peut avoir à propos des lycées américains.

 

Enfin j'aurai aimé que l'auteur donne plus d'ampleur au personnage de Sammy.

 

Commenter cet article

Theoma 15/06/2010 20:58



Mince ! Un coup de coeur pour moi.



emiLie 17/06/2010 18:51



Bon c'est pas grave j'ai tout de même envie de lire un autre livre de cet auteur!



Leiloona 15/06/2010 09:33



Je l'ai dans ma PAL, conseillé par une copine qui le classe parmi ses coups de coeur. Je verrai bien. ;)



emiLie 16/06/2010 19:50



Oui c'est sur, je suis curieuse de savoir ce que tu en auras penser .



Manu 14/06/2010 20:15



J'avais beaucoup aimé ce roman. Pas transcendant en effet mais il m'avait plu.



emiLie 16/06/2010 19:49



Je pense que j'ai été déçue tout simplement car j'en attendais trop mais c'est vrai qu'il reste agréable à lire!



choupynette 13/06/2010 12:31



j'ai un peu le même ressenti que toi mais avec un autre livre de l'auteur, Perte et fracas. C'est bien, mais ce n'est pas exceptionnel, sympathique, mais pas transcendant.



emiLie 16/06/2010 19:48



Après c'est vrai que ce n'est pas une lecture désagréable alors bon j'ai bien envie d'en lire d'autres même si j'attendais vraiment autre chose!



pom' 13/06/2010 09:50



j'adore cet auteur, l'ambiance est super



emiLie 16/06/2010 19:47



Je n'ai pas entièrement convaincue mais j'ai envie d'en lire un autre.